La 3D, solution aux défilés numériques

Tous les grands noms de la mode ont dû annuler leurs défilés de mode. Interdiction pour les mannequins de monter sur les podium et pour les égéries de faire leur travail. De façon habituelle…

Les défilés alternatifs

On a vu des marques s’adapter aux conditions restrictives de ces derniers temps. Faisant contre mauvaise fortune bon cœur, certaines se sont lancées dans des défilés numériques. Plutôt que de faire venir les mannequins, ce sont les robes qui sont allés à eux et à elles. Amenées par livreurs jusqu’à leur domicile. Charge alors aux mannequins de se préparer et de faire le défilé depuis leur salon, chapeauter par une équipe de technicien à distance.

Exit les défilés habituelles, une nouvelle ère est en marche

Ce genre de solution est tout à fait envisageable pour les grandes marques… Mais quand on a une petite entreprise ou qu’on ne fait pas partie des grands noms de la mode, comment faire ?

C’est ainsi que la marque Hanifa a choisi de présenter sa collection lors d’un défilé virtuel en 3D et sans mannequins. Oui, sans mannequins ! En direct sur Instagram le  22 mai, on a pu voir les différents habits de la collection en 3D.

Les nouvelles méthodes de communiquer

Bien sûr, cela ne coule pas de source. Il faut faire attention à tous les détails, le faire paraître réel, etc. Mais même si ce genre de défilé représente un travail énorme, le pari est gagnant. Le buzz est assuré et surtout les gens accroche. Peut-être même plus qu’un vrai défilé. Et puis, c’est accessible à tout le monde sur téléphone…

Pour autant, ce n’est pas la première fois que des créateurs utilisent des mannequins fictifs. Burberry l’avait déjà fait.

Mais ici, le coup de maître vient du fait que le défilé est 100 % digital !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *