Grasse, capitale du parfum

Située sur les premiers contreforts des Alpes, Grasse surplombe fièrement la Méditerranée. C’est sur ce terrain fertile que les habitants cultivent depuis le XVIIe siècle des fleurs d’exception à destination de la parfumerie.

Grasse est capitale du parfum depuis cette époque. Les plus grands noms s’y approvisionnent en matières premières. Des essence de fleurs dont le prix au litre dépasse largement celui de l’or. Et pour lesquels les marques n’hésitent pas à ouvrir le portefeuille pour s’assurer d’avoir la meilleure qualité.

Mais la ville a bien plus à offrir. Pour celles qui veulent découvrir l’industrie du parfum, il est possible de visiter les maisons grassoises. Voir, sentir, explorer et peut-être craquer pour des fragrances.

A Grasse, 3 parfumeurs coexistent : Fragonard, Galimard et Molinard. Il est, par exemple, possible de visiter l’usine de Fragonard. On peut y voir la manière dont on extrait les essences et la façon dont les nez arrivent à les combiner pour créer des parfums uniques.

Sur la trace des essences, certains cultivateurs de la région ouvrent leurs grilles pour faire visiter leurs sites et faire découvrir tout le travail nécessaire pour faire parvenir ses fleurs à parfum à maturité. On est alors en plein milieu de la nature, entre les pieds de jasmin ou de lavande.

Enfin, si Grasse est indétrônable en tant que capitale du parfum, c’est aussi parce que de grands noms sont nés ici. C’est le cas du N°5 de Chanel, d’Opium, de Shalimar ou encore de CK One. Et pour s’assurer que ces parfums restent qualitatifs et ne changent pas, certaines marques passent des accords avec des cultivateurs afin de s’assurer la meilleure récolte.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *