Zalando et le seconde main

Zalando, géant du prêt-à-porter en ligne, semble se laisser tenter par le marché du seconde main. Il faut dire que la crise sanitaire n’a pas été tendre avec les entreprises textiles. Entre magasins fermés, problèmes d’approvisionnement et clientèle absente, beaucoup ont des difficultés financières.

Mais s’il y a un marché qui a plutôt bien résister, c’est celui du seconde main…, effet, des sites comme Vinted n’ont jamais aussi bien fonctionné que durant le confinement et une tendance de fond se dessine auprès des jeunes.

Il est donc logique que Zalando ait des ambitions de développement dans ce sens. Le groupe allemand n’est d’ailleurs pas le seul dans cette démarche et à vouloir se faire une place dans cette niche très prometteuse.

Zalando se lance dans le seconde main, il sera bientôt possible de récupérer un peu d’argent avant de faire du shopping en ligne

Le but est de concilier en un seul lieu revente d’articles et shopping en ligne !

Concrètement, il serait possible pour les utilisateurs de Zalando de proposer des vêtements de seconde main à la vente directement via la plateforme. Un peu comme si on intégrait Vinted à Zalando…

Ainsi, il sera prochainement possible de mettre en vente les vêtements qu’on ne porte plus ou dont on désire se séparer. Il suffira de prendre quelques photos et d’afficher un prix.

Une fois l’article vendu, Zalando propose un choix de paiement. Soit un à-valoir sur un achat futur (pour sa séance shopping), soit de reverser la somme à ses partenaires (La Croix-Rouge et WeForest). Dans ce dernier cas, on peut la jouer green jusqu’au bout ! Pour rassurer l’acheteur, Zalando déclare qu’il contrôlera l’a totalité des articles de seconde main mis en ligne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *