Que faut-il savoir avant de réaliser son baptême en montgolfière ?

Il n’y a rien de tel qu’une balade en montgolfière pour profiter d’une sensation de liberté inégalable et d’une vue panoramique sur les paysages aux alentours. La majorité des personnes qui s’y sont essayés disent avoir passé un excellent moment. Si vous avez décidé de franchir le cap et d’effectuer votre première balade en montgolfière, voici tout ce que vous avez besoin de connaitre au préalable pour avoir moins peur et profiter au maximum de l’occasion.

Comment fonctionne une montgolfière ?

Une montgolfière est composée principalement de trois éléments, à savoir l’enveloppe, la nacelle et le brûleur. Elle fonctionne grâce à la loi de la poussée d’Archimède et de la pression des gaz.

Que faut-il savoir avant de réaliser son baptême en montgolfière
La montgolfière s’envole grâce à une différence de pression.

De l’air chaud est envoyé dans l’enveloppe grâce au brûleur. Se mélangeant à l’air froid déjà présent, ce dernier va se dilater et créer une force qui va permettre à la structure de décoller.

Le fait de jouer sur l’arrivée d’air chaud dans le ballon va permettre au pilote de donner de l’altitude à la montgolfière ou de la faire descendre. En gros, de l’air chaud peut la faire léviter et de l’air froid lui fait perdre en altitude.

La vitesse du vent gère la direction de l’appareil et le pilote n’a globalement aucun contrôle dessus, laissant toute la structure se déplacer au gré des vents. Il peut uniquement gérer l’altitude et prévoir la direction du vent afin d’avoir une idée de là où il est possible d’atterrir.

Quelle est la saison et l’heure propice à une balade en montgolfière ?

A saison propice à une balade en montgolfière se situe généralement entre le printemps et l’automne, soit de la mi-avril à la mi-octobre. La température en altitude y est plus clémente et le vent est également favorable au vol de l’appareil.

Quant à l’heure de la journée, il est préférable de décoller, soit au lever, soit au coucher du soleil. La température extérieure n’est pas encore trop élevée et l’effet du soleil offre un cadre somptueux aux visiteurs.

Plusieurs conditions météorologiques doivent également être réunies afin de permettre un vol sécurisé. La première concerne la stabilité du vent. Sa vitesse doit varier autour de 15 et 25 km/h au maximum pour que le décollage, le vol et l’atterrissage se fassent sans encombre.

La visibilité doit également être optimale, avec un champ de vision de 300 m verticalement et 1 000 m latéralement. Les vols sont donc annulés en cas de brouillard ou de mauvaises conditions climatiques.

Peut-on avoir le vertige et à quelle hauteur vole-t-on ?

Une montgolfière ne dispose d’aucun système pour diriger l’appareil, mais tout ce dont le pilote peut maitriser, c’est la hauteur à laquelle la structure va voler. Toutefois, les pilotes aguerris peuvent jouer sur cette altitude et orienter la montgolfière.

Une montgolfière peut monter très haut dans le ciel, allant jusqu’à plusieurs centaines de mètres. A une hauteur de 1 000 m, vous aurez une superbe vue sur l’intégralité de la région.

Vous pouvez monter à plus de 3 000 m d’altitude sans pour autant souffrir du manque d’oxygène. La vue sera sans égale et il est conseillé d’emmener un appareil photo pour immortaliser ce moment magique.

Concernant le problème de vertige, une montgolfière ne produit pas cette sensation désagréable. En effet, ce phénomène se produit uniquement lorsque vous avez les pieds au sol. C’est votre oreille interne qui génère cette sensation de vertige.

Par contre, la peur du vide peut être présente (elle est différente du vertige) à cause de la hauteur impressionnante à laquelle vous vous trouvez. Une légère sensation d’inconfort apparait au moment du décollage et se dissipe rapidement après quelques instants.

Que faut-il savoir avant de réaliser son baptême en montgolfière
Une montgolfière peut voler jusqu’à 3000m d’altitude.

Quelles conditions doivent être remplies avant d’effectuer son baptême en montgolfière ?

Plusieurs recommandations sont nécessaires avant de réaliser vote baptême de l’air en montgolfière. Par exemple, vous porterez une tenue de sport, comme pour une promenade. Préférez un pantalon au short et des chaussures tout-terrain : il se peut, en effet, que vous atterrissiez dans une zone humide.

Couvrez-vous légèrement pour ne pas avoir froid, surtout si vous effectuez un vol matinal. Et n’oubliez pas un appareil photo ou un caméscope pour capturer des souvenirs inoubliables.

Concernant la tranche d’âge autorisée à prendre un vol en montgolfière, le minimum imposé par la direction de l’aviation civile est de 6 ans. Il n’y a pas de limite supérieure d’âge, vous pouvez profiter d’un vol, même si vous êtes octogénaire voire plus.

Monter en montgolfière est-il dangereux ?

De manière générale, un vol en montgolfière présente un très faible risque et les dangers sont tout aussi minimes. En effet, en cas de panne du brûleur, le ballon se comporte automatiquement comme un parachute géant qui descend lentement jusqu’à ce que vous touchiez le sol. L’atterrissage peut être légèrement plus brutal, mais ne met en péril aucun passager. Il est donc inutile de paniquer.

De plus, avant d’entamer un vol, qu’il s’agisse d’un baptême de montgolfière ou d’une énième fois, le pilote doit s’assurer que les conditions météorologiques soient optimales pour éviter tout problème comme une averse en plein vol ou une bourrasque qui pourrait malmener la montgolfière.

L’enveloppe a été conçue pour avoir une certaine résistance, l’empêchant de se déchirer en plein vol. Elle est également revêtue de couleurs diverses qui facilitent son identification depuis des kilomètres au sol. Ainsi, en cas de problème, l’opérateur pourra contacter l’unité au sol qui va identifier facilement la montgolfière à problème et suivre son trajet afin d’anticiper les mesures à prendre.

Cela n’empêche pas l’apparition d’accidents en montgolfière, mais cela est rare. Le respect des règles et des conditions imposées est le premier gage du bon déroulement de votre vol.

A combien s’élève le prix d’une balade en montgolfière ?

Si vous souhaitez vous offrir ou faire cadeau d’un baptême en montgolfière à un proche, vous devez savoir qu’un vol coûte généralement entre 125 et 750 € environ en France. Si ce tarif semble onéreux, cela s’explique par la cherté du matériel et de l’entretien y afférant.

Que faut-il savoir avant de réaliser son baptême en montgolfière
Une ballade en montgolfière est assez onéreuse.

Une enveloppe à elle seule coûte entre 14 000 et 60 000 €, la nacelle entre 2 000 et 30 000 € et le brûleur entre 5 000 et 15 000 €. Le prix varie selon la taille et la qualité de chaque composant.

Il est à noter également les coûts tels que le loyer du local, le salaire du personnel ainsi que les divers impôts assujettis à l’activité. De plus, une montgolfière ne peut effectuer que deux vols en une journée.

En retour, vous obtenez un spectacle que vous ne retrouverez nulle part ailleurs avec un paysage à couper le souffle et une expérience unique.

Grâce à ces quelques éclaircissements, espérons que vous avez levé le doute concernant un vol en montgolfière et que vous allez bientôt envisager de franchir le pas. Dites-vous que « celui qui ne tente rien n’a rien » et lancez-vous sereinement avec un esprit aventurier.