Bague de fiançailles : à quel doigt porter votre bague ?

Bague de fiançailles : à quel doigt porter votre bague ?

Partagez cet article pour mettre en valeur vos villages ♥️

Bague de fiançailles : pourquoi la porter sur l’annulaire de la main gauche ? Tout le monde s’est probablement déjà posé cette question au moins une fois dans sa vie. C’est une tradition largement respectée, comme celle de la femme qui enfile une robe blanche lors de son mariage. Il est dommage que les raisons de cette coutume soient souvent peu connues. Nous allons vous les dévoiler, et aussi vous donner des conseils pour choisir une bague de fiançailles.

Bague de fiançailles, sur quel doigt la porter ? Selon les traditions

Selon la tradition asiatique

La bague de fiançailles sur l’annulaire gauche tire son origine de plusieurs traditions, notamment celles des Asiatiques. Selon ces derniers, chaque doigt correspond à un membre de la famille, à savoir :

  • Le pouce pour les parents ;
  • L’index pour les frères et les sœurs ;
  • Le majeur pour soi-même ;
  • L’annulaire pour son conjoint ;
  • L’auriculaire pour ses enfants.
Bague de fiançailles : à quel doigt porter votre bague ?
La bague de fiançailles se porte traditionnellement sur l’annulaire de la main gauche

Selon la tradition grecque

Il faut remonter au IIIe siècle avant J.C pour tracer les origines de la bague de fiançailles sur l’annulaire grâce à la médecine grecque. Des experts s’étaient intéressaient à l’Homme et en particulier à son anatomie. Ils avaient découvert qu’une veine du cœur était reliée à l’annulaire de la main gauche. Cette spécificité lui avait fait porter le nom de « veine d’amour ». Depuis, la bague de fiançailles est placée au niveau du quatrième doigt.

Selon la religion catholique

Une autre anecdote retrace l’histoire du port de la bague de fiançailles sur le quatrième doigt. C’est celle de la religion catholique au XVIIe siècle.  A cette époque, le marié présentait la bague au niveau de l’index de son épouse durant les échanges de vœux. Un peu plus tard, il va diriger la bague sur l’annulaire de sa conjointe en prononçant les mots suivants : « Au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit ». 

promotions mai

Partenariat affilié

Bague de fiançailles : à quel doigt porter votre bague ?
Il existe de nombreuses traditions autour de la bague de fiançailles

Selon la tradition égyptienne

Il est aussi intéressant de remonter à l’époque de l’Egypte ancienne pour trouver des détails sur le port de la bague de fiançailles. Les Egyptiens, comme les Grecques, croyaient en la théorie de la veine de l’amour. Selon eux, il était important que le début de l’union entre un couple soit symbolisé par une alliance placée à un endroit relié au cœur.

Pour des raisons de praticité

Les experts au Moyen-Age avaient désigné l’annulaire gauche comme le doigt allant porter la bague de fiançailles. Ils avaient remarqué qu’il existait plus de droitiers que de gauchers. Pour des raisons pratiques, il était convenu que la bague soit placée sur le quatrième doigt de la main gauche. Dans cette condition, il existait moins de risque d’abîmer les décorations sur l’anneau. A l’époque, les alliances étaient ornées de plusieurs symboles.

Comment choisir une bague de fiançailles ?

Choisir une bague de fiançailles peut se révéler difficile, si vous ignorez par où commencer. Nous vous recommandons de la sélectionner selon le goût et le style de votre future conjointe. Il est important qu’elle soit à son image.

Bague de fiançailles : à quel doigt porter votre bague ?
Choisissez bien la bague de fiançailles

Voici d’autres critères basiques à connaitre pour choisir cette bague :

  • Le métal : il est conseillé de s’orienter vers du platine ou de l’or, et non vers l’argent. Ce dernier présente l’inconvénient de mal vieillir contrairement aux deux premiers. Le platine et l’or sont des métaux appréciés pour leur caractère raffiné. 
  • Le style : vous avez le choix entre le solitaire caractérisé par sa simplicité et son élégance. Il existe aussi le solitaire accompagné, chic mais délicat. La trilogie, quant à elle, est marquée par la présence de trois pierres. Le halo se démarque par l’allure brillante des diamants.
  • La pierre : une bague de fiançailles est ornée soit par des pierres-fines, soit par des pierres précieuses. Les premières se révèlent moins chères, mais elles présentent une qualité peu intéressante.

​Histoire de la bague de fiançailles   

La bague de fiançailles n’est pas un simple bijou. C’est un symbole chargé de significations derrière lequel se cache une tradition dont l’origine remonte à plusieurs siècles. Autrefois, dans de nombreuses civilisations, les futurs petits-amis offraient une pomme à la jeune fille choisie en guise de déclaration d’amour, tandis que la bague était le cadeau le plus exigeant. Elle était le symbole de la promesse de 

mariage. Pour les Wisigoths et les Allemands, pour par exemple, il avait valeur de contrat de mariage. On pense que la tradition d’offrir une bague à sa petite amie remonte aux Égyptiens. A cette époque, elle était donnée aux femmes en signe de confiance et de respect. C’était une façon de dire à la bien-aimée qu’elle était considérée comme une personne importante sur qui on pouvait compter et avec qui on pourrait se marier et fonder une famille.

bague fiançailles

Comment porter une bague de fiançailles ? Les Romains donnaient deux bagues à la future mariée : une en fer à porter à la maison et une autre en or, à porter en public. Au fil des siècles, l’apparence de la bague de fiançailles a subi un changement remarquable, se rapprochant de plus en plus du type de bague auquel nous sommes habitués aujourd’hui. Pour être exact, c’est en 1477 que l’archiduc Maximilien de Habsbourg offrit à son épouse Marie de Bourgogne une bague surmontée d’un brillant. C’est à cette occasion que l’on voit pour la première fois des pierres précieuses entrer en scène. C’est une tradition qui est restée vivace au fil des siècles, devenant une étape fixe du parcours conjugal lui-même.

La tradition contemporaine de la bague de fiançailles remonte à la famille De Beers. Leader mondial du commerce du diamant, cette famille a lancé une campagne publicitaire massive en 1938. Avec l’aide d’actrices et de chanteuses hollywoodiennes, les publicités du géant sont même allées jusqu’à suggérer le montant à dépenser pour la bague : un mois de salaire. C’est en 1948 que la rédactrice Frances Gerety invente pour De Beers le célèbre slogan « Un diamant est éternel », slogan qui a contribué grandement à répandre la tradition de ce bijou de fiançailles en diamant dans le monde entier, et même dans des pays où elle était inconnue, comme le Japon.

Annaëlle

Hello ! Je m’appelle Annaëlle. Depuis mon plus jeune âge, j’ai été fascinée par les différentes tendances de la mode et la façon dont elle a pu marquer des générations.J’ai donc passé de nombreuses heures à parcourir les magazines de mode, à suivre les influenceurs en ligne et à visiter les magasins pour trouver de nouvelles inspirations pour mes différentes tenues. je prête donc ma plume sur Carré D’Info pour vous partager tout cela !


Partagez cet article pour mettre en valeur vos villages ♥️