Vacances chez l’agriculteur en chambre d’hôtes

Avec le confinement, de nombreuses personnes ont dû repenser leurs vacances. Auparavant, nous étions nombreuses à rêver d’une semaine tout compris dans un palace turc et à se dorer la pilule. Aujourd’hui, nous sommes certainement un peu moins nombreuses et nous réfléchissons à d’autres types de vacances.

Parmi ceux qui ont eu la cote durant cet été, il y a eu la location de chambre d’hôtes chez les agriculteurs. Et même si cela peut paraître étrange, cela n’a rien à voir avec le travail dans une ferme non plus. Bien sûr, ce type de vacances s’adresse à certaines populations plus qu’à d’autres, mais personne n’en est exclu. Surtout qu’au final, c’est tout de même fort dépaysant.

Ces chambres d’hôtes chez les agriculteurs ne sont pas différentes des autres chambres d’hôtes. Mais le séjour diffère de par les activités proposées, la proximité avec les hôtes, mais aussi le tarif.

Une chambre d’hôte chez un agriculteur peut être tout aussi reposant qu’un séjour à l’étranger

Comme on peut s’en douter, les activités tournent très fortement autour de la vie de l’exploitation en elle-même. Il y a donc toute une découverte à faire autour de la production, mais aussi la récolte et parfois la transformation. Par exemple, du lait en fromage ou de la farine en pain. Une transformation qui se déroule parfois comme un véritable complément à la vie de l’agriculteur. Pour les plus jeunes, c’est aussi une façon de découvrir d’où vient la nourriture qu’ils consomment au quotidien. Pour autant, chaque région possède ses centres d’intérêt et infrastructures touristiques.

La proximité des hôtes est également très importante. Un cadre très convivial, voire familial, qui démontre que beaucoup sont des passionnés. Le soir, autour d’un repas fait maison avec des produits du terroir, peut se révéler très animé et  jovial.

Enfin, si les chambre d’hôtes peuvent parfois coûter cher, un séjour chez un agriculteur se révèle plutôt bon marché au vu des prestations globales. Un argument supplémentaire qui pourrait faire basculer l’avis de familles ayant envie de passer quelques jours à la campagne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *