Un embouteillage sur une route très fréquentée avec un panneau.

Les villes les plus moches du monde : un tour d’horizon surprenant

En tant que voyageuse passionnée, j’ai eu la chance de visiter de nombreux pays à travers le monde. Et si on a souvent tendance à penser aux endroits paradisiaques et enchanteurs, il faut également reconnaître qu’il existe des villes qui ne sont pas vraiment réputées pour leur beauté. Aujourd’hui, je vous propose donc de partir ensemble à la découverte des villes les plus moches du monde, histoire de sortir un peu des sentiers battus !

Guatemala City, l’envers du décor enchanteur

Une vue d’une ville avec des montagnes en arrière-plan.
Une vue d’une ville avec des montagnes en arrière-plan.

Lorsqu’on évoque le Guatemala, on pense tout de suite aux cités mayas notamment Tikal ou encore au somptueux lac Atitlan. Pourtant, la capitale guatémaltèque, aussi intéressante soit-elle culturellement, n’est pas franchement belle. En effet, Guatemala City cumule pollution, insalubrité et pauvreté, autant d’éléments qui accentuent son côté esthétique peu flatteur.

Une capture d'écran d'un site Web français avec une photo d'une montagne.

Le problème des bidonvilles

Outre ses problèmes liés à la criminalité, Guatemala City souffre d’une croissance urbaine galopante. Les bidonvilles s’étendent à perte de vue autour de la ville, offrant des panoramas de tôle, de boue et de détritus difficilement supportables. Si certaines initiatives locales tentent de remédier à cet état de fait, il est clair que la situation reste préoccupante pour la population locale.

Lagos (Nigeria) : une capitale africaine aux multiples facettes

Avec ses plages de sable fin, son dynamisme économique et culturel, Lagos est souvent présentée comme l’une des principales destinations touristiques sur le continent africain. Pourtant, cette ville témoigne également d’un envers du décor beaucoup moins reluisant, étroitement lié à des infrastructures saturées, un urbanisme chaotique et la pollution environnementale.

Une circulation insupportable

L’un des points marquants lorsqu’on visite la mégapole nigériane est le niveau d’embouteillage impressionnant qui sévit tout au long de la journée. Ce calvaire routier impacte non seulement les habitants, obligés de passer plusieurs heures dans leur voiture chaque jour, mais aussi l’image même de cette ville autoproclamée “Centre of Excellence”. De plus, les bouchons ont des conséquences considérables sur la qualité de l’air, plongeant la ville sous un nuage de fumée acre et persistant.

Une croissance urbaine mal encadrée

Autre point négatif soulevé par les résidents et les voyageurs de passage à Lagos, les constructions sans logique ni planification ont contribué à l’émergence de quartiers difficiles d’accès et dépourvus de charme. Les bidonvilles, dont le dangereux Makoko, connu sous le triste surnom de “Venise africaine”, sont l’un des visages tristement célèbres de cette ville aux contrastes saisissants.

Autres villes peu attractives à travers le monde

En parcourant la planète, on s’aperçoit rapidement que toutes les métropoles ne se ressemblent pas en termes d’esthétisme. Ainsi, certaines villes parviennent difficilement à impressionner leurs visiteurs, en raison notamment d’un patrimoine architectural moins séduisant, d’une pollution omniprésente ou encore d’une situation géographique peu engageante. Voici quelques exemples :

  • Tijuana (Mexique) : située à proximité immédiate de la frontière américaine, cette ville mexicaine n’est guère réputée pour son cadre idyllique, entre usines, béton et décharges à ciel ouvert. La criminalité est également un problème majeur dans cette localité.
  • Ciudad del Este (Paraguay) : principale zone franche du pays, cette ville attire des milliers de commerçants et touristes qui alimentent un marché noir florissant. Entre chaos urbain et absence totale de charme, Ciudad del Este est souvent classée parmi les villes les plus laides du monde.
  • Norilsk (Russie) : cité typique de Sibérie, Norilsk s’érige comme une des villes les plus polluées au monde en raison de ses activités minières et industrielles. A cela s’ajoute un climat extrême et une situation géographique isolée qui ne facilitent pas la vie de ses habitants.

Si ces villes peuvent effectivement laisser à désirer sur le plan esthétique, il est important de noter qu’elles sont également le témoin des enjeux auxquels l’humanité doit faire face, notamment en matière de croissance démographique, de pollution ou encore d’écart entre riches et pauvres. La découverte de ces lieux permet donc, au-delà de leur aspect visuel, de prendre conscience de réalités souvent méconnues du grand public.

Anne-Sophie

Je m’appelle Anne-Sophie et je suis une grande passionnée de mode. J’ai toujours aimé m’exprimer à travers ma façon de m’habiller et j’aime trouver des pièces originales pour créer des looks qui me ressemblent. Après avoir terminé mes études, j’ai décidé de me lancer dans l’industrie de la mode et de poursuivre ma passion.Je travaille aujourd’hui en tant que styliste freelance pour créer des looks pour des événements et des campagnes publicitaires. J’aime aussi tenir ce blog de mode avec Victoria et Annaëlle, Sésame et Pauline où je partage mes inspirations, mes looks préférés et mes conseils pour aider d’autres passionnées de mode à trouver leur propre style.Je parle également de voyages à mes heures perdues 🙂