Compléments alimentaires, CDB, médicaments : peut-on ramener d’un séjour à l’étranger ?

Avez-vous l’habitude de prendre des médicaments ou des produits similaires lors de votre séjour à l’étranger ? Attention ! cette routine peut être illégale en France. Effectivement, chaque pays est libre d’établir des règles sur la commercialisation et la circulation des médicaments dans son territoire. Alors, avant de les ramener en France, renseignez-vous d’abord sur la législation en vigueur. 

Le CDB est-il légal en France ?

La législation française interdit les opérations relatives au cannabis. Elle refuse d’autoriser la production, la commercialisation, voire la détention des produits dérivés de cette plante. Toutefois, elle établit des exceptions à cette règle, dont le CDB en fait partie. 

Rappelons que le CDB est un composé actif du cannabis. Normalement il doit être interdit par la France. Mais, ce n’est pas le cas. La raison est simple : sa teneur en THC (delta-9 – tétrahydrocannabinol) est faible. En effet, il est inférieur à 0,2 %. De ce fait, il est dépourvu d’un effet psychoactif. 

Comment les autorités sanitaires vérifient-elles le taux de THC ? Cette fois-ci, elles sont claires là-dessus, elles exigent ce seuil dans la plante elle-même, et non dans le produit fini. 

Sinon, elles interdisent également l’utilisation des fleurs du cannabis ou du chanvre. Seules les graines et les fibres peuvent être employées à des fins commerciales ou thérapeutiques. 

Peut-on ramener des compléments alimentaires ?

Certains compléments alimentaires contenant des substances prohibées sont interdits en France. Voici quelques exemples des produits que vous ne pouvez pas ramener de voyage 

  • Hormones de croissances qui représente un risque pour les consommateurs.
  • Stéroïdes anabolisants qui peuvent causer des troubles divers
  • THC qui est le principe actif le plus puissant du cannabis, cette molécule est un psychotrope puissant. Il est interdit en France. 
Acheter sur internet

Il est donc conseillé de ne pas ramener ce genre de compléments alimentaires sous peine de sanctions pénales graves. On recommande même de ne pas rapporter des compléments avec du CBD même si c’est autorisé en France, car le dosage peut différer dans ces pays. Mieux vaut passer par internet et par exemple commander du CDB sur cibdol.fr, c’est beaucoup plus simple et plus sécurisé.

Et les médicaments… sont-ils autorisés ?

Les médicaments sont des produits destinés à traiter ou à soulager un trouble particulier. En tant que telle, leur circulation est soumise à des règles strictes. Par conséquent, vous n’êtes pas libre de ramener n’importe quel produit dans le pays.

Pour les médicaments appartenant à la famille des stupéfiants (morphine, etc.), il est interdit de les ramener dans le pays. Bien évidemment, il existe quelques exceptions à cette règle. La loi française accepte l’entrée à condition que le médicament ait utilisé à des fins thérapeutiques. Cette fois-ci, vous devez vous munir d’un papier justificatif. 

Normalement, l’entrée des médicaments ordinaires ne pose aucun problème. Mais pour des mesures de précaution, emportez toujours votre ordonnance. Celle-ci peut vous aider à passer la douane, quel que soit le pays dans lequel vous venez de visiter.

Voyage

Conclusion

Certes, même si la France accepte la commercialisation des produits à base de CBD, des compléments alimentaires, ou des médicaments appartenant à la famille des stupéfiants, il faut rester vigilant. Alors, avant de les ramener dans le territoire, renseignez-vous d’abord sur les règles à suivre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *