La masque, prochain accessoire de mode

Il est de ces objets que l’on utilise jamais, et puis d’un coup, il devient la norme. Aujourd’hui, porter un masque est devenu naturel et obligatoire dans certaines situations. Cependant, le masque en papier ou en tissu, comme distribué à Lyon par exemple, ne font pas toujours l’unanimité.

Des modèles plus tendances

Un nouveau créneau s’est ouvert. Surtout pour les amateurs de coutures et les petits professionnels. On voit fleurir sur Instagram et Pinterest de nombreuses photos de masques customisés. Que ce soit à l’effigie de telle série  ou avec des motifs spéciaux.

Le masque blanc FFP2 ou le masque chirurgicaux ne feront qu’un temps. Bientôt, les grands noms de la mode s’en empareront

Certains créateurs indépendants ont même lancé des tendances. A l’instar de cette jeune islandaise dont le style fait débat, mais dont les créations sont uniques. Un filon d’imagination que l’on peut exploiter, mais dont la mise en production s’avère difficile. En effet, les machines n’existent pas encore ou ne permettent pas de produire des millions de pièces en peu de temps.

De temps, il en est justement question. Les grandes marques travaillent déjà d’arrache-pied à imaginer des modèles pouvant s’associer à leurs vêtements et de combler une demande qui va sans cesse grandissante.

Les grandes marques ont bien intégré le concept

Les grandes marques ont compris qu’elles ne pourraient échapper à un ralentissement de leurs ventes. Pour pallier cela, certaines maisons, comme Zara, ont réalisé leurs shootings photo via Facetime en livrant les pièces directement chez les mannequins.

Mais cela va même plus loin encore. Bershka, autre marque espagnole de prêt-à-porter, a photographié ses modèles munies d’un masque. Car, bien conscients de la nouvelle réalité, les créateurs imaginent leurs vêtements comme ils seront portés par leurs public-cible. C’est-à-dire, avec un masque !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *