Beauté : les bienfaits du romarin pour la peau

Partagez cet article pour mettre en valeur vos villages ♥️

Reconnaissable à son parfum camphré et corsé, le romarin est une plante méditerranéenne aux bienfaits multiples. Si certains le portent en couronne pour améliorer le moral, d’autres l’utilisent en infusion pour aider à la digestion. Cette plante aromatique intervient en phytothérapie et en médecine douce pour augmenter les défenses naturelles et purifier l’organisme. Sur la peau, le romarin libère des antioxydants efficaces pour retarder le vieillissement cellulaire. La peau est hydratée et nourrie en profondeur. Mais pour cela, les feuilles et les fleurs séchées se distillent pour obtenir de l’huile essentielle de romarin. Pour vous aider à l’intégrer facilement à vos rituels de beauté, voici tout ce qu’il faut savoir sur le romarin. 

Quel type de romarin pour la peau et sous quelle forme ?

Dans la famille des Lamiacées, le romarin ou Rosmarinus officinalis est un petit arbuste aromatique. Depuis des millénaires, elle s’utilise comme plante aromatique et médicinale. Parmi ses substances bioactives, l’on retrouve des acides phénoliques, des tanins, des essences ou camphres, des flavonoïdes et des huiles essentielles. 

Une capture d'écran d'un site Web français avec une photo d'une montagne.

Pour une application cutanée, vous avez le choix entre l’huile essentielle de romarin et l’hydrolat. Suivant le biotope du romarin exploité, il y a au moins trois variétés d’huile essentielle en cosmétique. Il s’agit du romarin à cinéole pour les plantes provenant d’Espagne et du Maroc. Ce produit est issu de la distillation à la vapeur des feuilles de romarin. D’une odeur très forte, cette huile a des actions tonifiantes sur les peaux grasses. 

L’huile essentielle de romarin à verbénone est caractéristique des plantes sauvages méditerranéennes. Ce produit est plutôt doux et intègre bien la peau. Son action consiste à réguler la production de sébum pour les peaux grasses. Pour la version camphrée, elle s’applique directement sur la peau via une compresse froide. Et si vous recherchez un remède pour une peau à problèmes, l’hydrolat de romarin est le traitement qu’il vous faut. Il s’utilise en lotion tonique purifiante après le démaquillage. Sa teneur en antioxydants retarde l’apparition de rides. 

Le romarin

Comment utiliser le romarin en cosmétique ?

Que ce soit pour la peau ou les cheveux, l’huile essentielle de romarin constitue un ingrédient de premier choix pour les produits cosmétiques. Il contient du camphre, du tanin et de l’alcool pour tonifier et nettoyer la peau. Parce qu’il s’agit d’une huile fortement concentrée, il vaut mieux la diluer dans de l’huile végétale avant de l’appliquer sur la peau. Un massage du visage aide à améliorer la circulation sanguine et obtenir de belles joues roses. Pour prendre soin de la chevelure, quelques gouttes d’huile essentielle de romarin à cinéole s’intègrent au shampoing et à l’eau de rinçage. Et si vous avez des pellicules, utilisez du romarin à verbénone. 

Pour perfectionner vos soins cosmétiques, ajoutez quelques gouttes d’huile essentielle de romarin dans vos produits. Ainsi, vous pouvez le faire avec vos lotions toniques, vos laits démaquillants et vos gels mains. Les crèmes hydratantes peuvent aussi être enrichies avec des extraits de romarin. 

Sur une peau mature, le manque d’éclat est souvent un signe de fatigue. Pour y remédier, utilisez de l’hydrolat de romarin. Ce produit contient des tanins et des flavonoïdes chargés d’attaquer les radicaux libres. La microcirculation sanguine de la peau s’active également pour que la peau retrouve son éclat. 

Pour les peaux grasses et les peaux mixtes, l’hydrolat de romarin agit comme astringent. Vous n’avez plus à craindre la surproduction de sébum. Tandis que votre peau ne s’inflamme plus sous l’action des bactéries. 

Les bienfaits du romarin

Les bienfaits du romarin sont directement liés à ses substances actives. Cette plante renferme des flavonoïdes, des antioxydants qui interviennent pour éliminer les radicaux libres. Ils vous aident à retarder le vieillissement et l’apparition de troubles cardiovasculaires. Contre les microbes et les inflammations, la plante libère des diterpènes. Les autres atouts du romarin sont les acides phénoliques, les phytoestrogènes, le cinéole, le bornéol, le camphre et le camphène. Les études scientifiques sur les bienfaits du romarin lui attribuent diverses vertus. Cette plante intervient dans le traitement des troubles gastriques et du rhumatisme. Elle agit aussi comme antiseptique, détoxifie le foie et améliore les fonctions biliaires. 

L’huile essentielle de romarin a des effets purifiants et astringents sur les peaux grasses. Petit à petit, la peau parvient à réguler la production de sébum et retrouve un aspect normal. Pour les peaux sèches et matures, le romarin tonifie et régénère. Et si vous avez des rougeurs, des couperoses et des vergetures, la peau va générer un processus de cicatrisation accéléré. Utilisée en massage ou en soin corporel, l’huile essentielle de romarin prévient l’apparition de la cellulite. 

Sur la chevelure, l’huile essentielle de romarin stimule et purifie. Elle aide ainsi à stopper les chutes de cheveu tout en activant la repousse. Vous vous retrouvez avec un cuir chevelu plus sain. 

Les bienfaits du romarin

Les différentes huiles essentielles de romarin

Herbe du littoral méditerranéen, le Romarin existe dans différents chémotypes liés à leur appartenance géographique. Vous avez donc le camphoriferum, le verbenoniferum et le cineoliferum. Pour vous aider à différencier les variétés d’huile essentielle de romarin, voici tout ce que vous devez savoir. 

Pour l’huile essentielle de romarin à camphre, sa composition est de 16 à 24 % de 1,8-cinéole, de 15 à 27 % d’alpha pinène, de 14 à 24 % de camphre et de 6 à 13 % de camphène. Elle est utilisée comme soin de relaxation musculaire, de tonifiant nerveux, d’expectorant, de mucolytique et d’antalgique. Elle soigne par voie cutanée les torticolis, les rhumatismes et les tendinites. 

Quant à l’huile essentielle de romarin à cinéole, elle contient 41 à 52 % de 1,8-cinéole, 9 à 17 % d’alpha pinène, 5 à 15 % de camphre et 2 à 10% de beta pinène. Ses propriétés sont expectorantes et mucolitiques, antifongiques et bactéricides. 

En ce qui concerne le romarin à verbénone, son huile essentielle se compose de 15 à 40 % d’alpha pinène. De 4 à 14 % de verbénone, de 1 à 18 % de camphre, de 1 à 13 % d’acétate de bornyle, de 4 à 18 % de 1,8-cinéole. Ce produit est lipolytique, antibactérien, antifongique, antiviral, antalgique, cicatrisant. Pour soigner le psoriasis, appliquez 2 gouttes pures par voie cutanée. 

Les inhalations de romarin

Pour purifier et désincruster la peau, le romarin s’utilise en inhalation. Pour cela, vous pouvez faire un bain de vapeur pour le visage à base de feuilles de romarin séchées ou fraiches. Une cuillère à café suffit pour des feuilles séchées contre 2 ou 3 branches de romarin frais. Vous allez donc remplir d’eau froide une casserole. Puis, placez les feuilles ou les branches de romarin. Portez le tout à ébullition pendant au moins 10 minutes pour avoir une décoction. Ensuite, couvrez la casserole pendant quelques minutes. 

Récupérez le mélange obtenu pour le transvaser dans un bol ou dans un inhalateur. Si la vapeur est encore trop chaude, attendez qu’elle refroidisse un peu. Puis, couvrez votre visage avec un linge ou une serviette propre. Penchez-vous en avant pour faire en sorte que la vapeur vous recouvre tout le visage. Outre l’effet « belle peau », vous profitez des actions antibactériennes et anti-inflammatoires du romarin. 

Le romarin est également reconnu pour ses propriétés antimicrobiennes. En cas d’affection de la peau, faites bouillir du romarin pour obtenir une lotion. Utilisez-la ensuite pour désinfecter les plaies et les brûlures. 

Quelles sont les contre-indications du romarin ?

L’huile essentielle de romarin est un concentré d’actifs ciblant la peau et l’organisme. Il y a bien des précautions à prendre pour éviter tout risque d’intoxication. Quand elle n’est pas diluée, l’huile essentielle de romarin est potentiellement dangereuse pour l’organisme si elle est ingérée. En application cutanée, le romarin provoque des réactions allergiques, des dermatites de contact. Si vous avez une peau sensible, vous devez être plus vigilante. Avant de l’utiliser sur votre visage, faites d’abord un test sur la partie la plus sensible de votre bras. Si vous ne constatez pas de rougeurs ou de boutons, vous n’avez rien à craindre. 

Le romarin est contre-indiqué chez les jeunes enfants et les personnes qui réagissent beaucoup au romarin officinal à verbénone. Pour les femmes enceintes, ce produit risque de générer une fausse couche, car il peut affecter le fœtus. Les autres réactions typiques à un traitement à base de romarin s’intensifient en cas de surdosage. Parmi les effets indésirables, vous avez entre autres les vomissements et les nausées. Des cas de spasmes et de convulsions ont aussi été rapportés. Pour votre bien-être, tenez-vous à des doses minimes d’huiles essentielles de romarin dans vos infusions et vos soins cosmétiques. 

Victoria

Hello, c’est Victoria ! J’ai commencé à m’intéresser à la mode il y a quelques années, avec l’ambition de prendre soin de moi et de mon image. Cela est devenu pour moi, une passion en dehors de mon travail et pendant mon temps libre.A travers ce blog je souhaite vous partager tous mes conseils, les dernières tendances et avis sans filtre !


Partagez cet article pour mettre en valeur vos villages ♥️