Un clocher d'église au milieu d'un lac.

Les mystères du clocher englouti dans un lac italien

Découvrez la fascinante histoire de ce célèbre site de plongée sous-marine, où l’ancien et le moderne se rencontrent au cœur d’un paysage naturel époustouflant.

Curiositas Italiae : les origines du curieux phénomène

Un clocher d’église se reflète dans un lac aux fleurs violettes.
Un clocher d’église se reflète dans un lac aux fleurs violettes.

Il est parfois des secrets bien gardés qui paraissent tout droit sortis d’un conte fantastique. C’est le cas de cet étonnant clocher immergé au milieu d’un lac italien. Bien qu’il aurait pu être l’œuvre d’anciens dieux ou d’esprits capricieux, c’est en réalité une histoire plus terre à terre qui nous mène jusqu’à lui.

L’emplacement emblématique

Situé au nord de l’Italie, dans la pittoresque région du Trentin-Haut-Adige, le Lac de Resia (ou Lago di Resia) offre un cadre somptueux aux passionnés de nature et de sports de plein air. Avec ses montagnes majestueuses, sa faune et sa flore riches, ainsi que ses eaux cristallines, il constitue un lieu de villégiature idéal pour les amateurs de randonnées, de cyclisme, de pêche ou encore de voile.

Le drame derrière le site

Mais lorsque les vents se lèvent, dévoilant en surface l’étrange silhouette d’un clocher solitaire, un sentiment de mélancolie s’empare du site. Et pour cause : son existence résulte d’un tragique passé, qui a bouleversé à jamais la vie de centaines de familles. C’est dans les années 1950 que l’histoire se déroule, lorsqu’une entreprise élabora un ambitieux projet de construction hydroélectrique au bord du lac. Pour cela, elle fusionna les deux lacs existants (les Lacs Resia et Curon) en un seul grand réservoir, noyant alors le village qui se trouvait aux abords.

  5 idées pour un week-end en amoureux à Paris inoubliable

Cet épisode, émaillé de controverses, est encore aujourd’hui considéré comme une des plus sombres pages de l’histoire économique italienne. Car malgré les promesses d’être relogées et indemnisées, nombreuses furent les familles à ne jamais se remettre de ce drame et à disparaître, victimes d’expropriations forcées ou d’exil forcé.

Le charme insolite du clocher qui survit sous les eaux

Cependant, le destin prit soin de préserver un ultime vestige de cette époque révolue : un fier clocher datant du XIVème siècle, planté sur son île artificielle. Sonneur silencieux de temps révolus, il semble veiller tel un phare sur les âmes perdues qui ont quitté leurs terres et leurs êtres chers.

Un lieu devenu incontournable pour les touristes

Avec sa beauté singulière et sa valeur patrimoniale, le clocher-lac est aujourd’hui devenu un lieu hautement symbolique et emblématique pour les habitants. La légende raconte même que pendant les nuits d’hiver, l’on peut encore entendre sonner les cloches englouties, comme pour rappeler aux vivants cette histoire tragique et déchirante.

Mais cet héritage ne se résume pas à cette seule émotion. En effet, depuis la submersion du lac, celui-ci s’est développé en un site prisé pour la plongée sous-marine ainsi que pour la pratique des sports aquatiques. Il fait désormais partie intégrante de l’identité de la région et attire chaque année de nombreux visiteurs.

Un symbole iconique immortalisé dans la culture populaire

Aujourd’hui, rares sont ceux qui ignorent l’existence de ce curieux clocher lacéré par les éléments, tant il a été maintes fois représenté, photographié ou filmopp>

  Les 4 joyaux d'Alsace : villages pittoresques et incontournables

wése durant plusieurs décennies. On lui doit certaines scènes mythiques de films à succès, mais également une source intarissable d’inspiration pour de nombreux artistes (peintres, photographes, sculpteurs…).

L’expérience hors norme de la plongée autour du clocher englouti

Nul doute que les lieux, chargés d’émotion et de beauté, méritent bien leur statut d’eldorado pour plongeurs, aguerris ou débutants. Et si vous aussi souhaitez partir à l’aventure pour explorer les mystères du clocher immergé, voici quelques informations utiles :

  • Matériel nécessaire : optez idéalement pour une combinaison intégrale (5 mm minimum) et des gants de plongée, car les eaux de montagne peuvent s’avérer fraîches.
  • Visibilité : elle varie en fonction des saisons et des conditions climatiques. Privilégiez donc la période estivale ou automnale pour bénéficier d’une meilleure visibilité sous-marine.
  • Profondeur maximale : il est possible de descendre jusqu’à environ 25 mètres sous la surface.
  • Points d’intérêt : le clocher n’est pas le seul attrait du site ! Vous pourrez également observer quelques vestiges tels que des murs en pierre, des rues pavées ainsi que des morceaux d’artefacts engloutis lors de la submersion.

En bref, qu’ils soient amateurs d’histoire, de sports nautiques ou simples curieux, tous trouveront leur bonheur au bord de ce lac aussi surprenant que captivant.