Un sentier au bord d'une rivière aux faibles niveaux d'eau, flanqué d'arbres et d'herbe, avec une rangée de maisons au loin sous un ciel nuageux.

Découvrez ce joyau breton, élu l’un des plus beaux villages de France

Partagez cet article pour mettre en valeur vos villages ♥️

Perchée à l’entrée de la presqu’île de Crozon, Le Faou, surnommé à juste titre la perle bretonne, incarne l’essence même de la beauté. Cette Petite Cité de Caractère avec son charme intemporel et son architecture distincte, semble tout droit sortie d’une toile d’Eugène Boudin, peintre impressionniste qui y trouva une source d’inspiration inépuisable. Découverte de ce joyau architectural et historique qui a su préserver son caractère au fil des siècles.

Le faou, un charme et un caractère singulier

En me baladant dans les ruelles étroites bordées de maisons à pans de bois du XVIe siècle, je ne peux m’empêcher d’être émue par le caractère singulier de Le Faou. Les façades soigneusement restaurées et couvertes d’ardoises témoignent d’un souci constant de préserver le riche héritage de la ville. Les maisons, étroites et alignées, servaient autrefois de demeures aux marchands désireux de montrer leur prospérité.

Ce qui frappe également, c’est la rue du Général de Gaulle, artère vivante de la ville où le passé et le présent se rencontrent. J’imagine aisément la vie trépidante des marchands du Faou, contribuant à l’effervescence économique de cette cité étape stratégiquement positionnée entre Brest et Quimper.

Par ailleurs, au détour d’une promenade, je découvre l’étonnante église Saint-Sauveur, joyau du patrimoine religieux breton. Construite en pierre jaune de Logonna et granit de Kernsaton, sa statuaire en bois datant de 1721 représente Le Christ et ses 12 apôtres, offrant aux visiteurs un aperçu saisissant de l’art breton.

promotions mai

Partenariat affilié

Histoire d’une cité étape

L’histoire du Faou est fascinante, nichée dans le coeur du Finistère. Fondée autour de l’an mille, cette cité était alors dominée par un château bâti sur une motte féodale, propriété des puissants vicomtes du Faou. Cet emplacement stratégique entre le bois de Cranou et la mer, permettait un approvisionnement en bois pour la construction navale et positionnait le Faou comme un carrefour vital entre Quimper et Brest.

Le passage du temps voyait la ville évoluer, devenant une halte incontournable pour les diligences et les voyageurs entre la basse et la haute Cornouaille. Cette fonction de relais facilite non seulement les échanges commerciaux mais renforce également l’importance du Faou dans la région.

Un aspect notable de l’histoire du Faou réside dans ses anciennes halles, témoins d’une époque révolue où elles abritaient mairie et école, avant d’être remplacées puis finalement démolies au milieu du XXe siècle. Cette place, autrefois pulsante au rythme des marchés, continue d’évoquer le passé commercial florissant de la ville.

Connaissez-vous ?

Dans mes voyages, je cherche toujours à aller au-delà des apparences, à découvrir les secrets bien gardés d’un lieu. Le Faou ne déroge pas à ma règle. Avez-vous entendu parler du mystère Abgrall ? Cette histoire captivante d’Erwann Abgrall, riche excentrique ayant disparu et laissé derrière lui une fortune mystérieuse, ne cesse de piquer ma curiosité. Le notaire de Rennes, au coeur de cette énigme, ajoute une couche de mystère à cette cité déjà fascinante.

Et que dire des environs ? J’ai exploré la presqu’île de Crozon, ce chef-d’œuvre de la nature, porte majestueuse s’ouvrant sur un monde de beauté et de biodiversité à la pointe de la Bretagne. La forêt du Cranou, avec ses allées ombragées, offre une halte rafraîchissante avant de s’aventurer vers les Monts d’Arrée, autre merveille bretonne.

Découvrir et s’émerveiller autour de le faou

Vieux village côtier avec bâtiments en pierre et toits en ardoise contre un ciel nuageux, vagues s'écrasant contre une digue.

On dit souvent que voyager, c’est aussi et surtout rencontrer. Lors de ma découverte, j’ai appris à apprécier non seulement le patrimoine et l’histoire de Le Faou mais aussi sa capacité à se réinventer et à émerveiller. Du Menez Hom à l’Ouessant, chaque lieu alentour raconte une histoire, enrichissant l’expérience du visiteur.

Roscoff, avec son charme de station balnéaire, ou encore Locronan, joyau du patrimoine, illustrent cette diversité bretonne qui fait battre le cœur des voyageurs à l’unisson avec le rythme tranquille de cette région unique. Chaque visite, chaque détour s’inscrit dans une quête de beauté et d’authenticité.

Pour les amoureux des belles pierres et des histoires enveloppées de mystère, le Finistère et Le Faou offrent un terrain de jeu extraordinairement riche. Tandis que l’église de Rumengol continue de veiller sur ce village plein de caractère, les maisons à pans de bois et les ruelles pavées racontent les chapitres d’une histoire bretonne toujours vivante.

VillageCaractéristique
Le FaouPetite cité de caractère
RoscoffStation balnéaire
LocronanJoyau du patrimoine
OuessantÎle emblématique

Chaque recoin de la Bretagne, chaque village parcouru est un témoignage de l’amour des habitants pour leur terre et une invitation perpétuelle à la découverte. Le Faou, avec son héritage préservé et son accueil chaleureux, est une escale inoubliable sur la route des trésors bretons.

Anne-Sophie

Je m’appelle Anne-Sophie et je suis une grande passionnée de mode. J’ai toujours aimé m’exprimer à travers ma façon de m’habiller et j’aime trouver des pièces originales pour créer des looks qui me ressemblent. Après avoir terminé mes études, j’ai décidé de me lancer dans l’industrie de la mode et de poursuivre ma passion.Je travaille aujourd’hui en tant que styliste freelance pour créer des looks pour des événements et des campagnes publicitaires. J’aime aussi tenir ce blog de mode avec Victoria et Annaëlle, Sésame et Pauline où je partage mes inspirations, mes looks préférés et mes conseils pour aider d’autres passionnées de mode à trouver leur propre style.Je parle également de voyages à mes heures perdues 🙂


Partagez cet article pour mettre en valeur vos villages ♥️