Tout comprendre sur les trous noirs

Tout comprendre sur les trous noirs

Les trous noirs sont des phénomènes à la fois fascinants et mystérieux pour les passionnés d’astronomie. Difficiles à cerner, ils suscitent l’engouement des scientifiques depuis des dizaines d’années. Si vous êtes curieux de connaitre les secrets que renferment ces aspirateurs géants de l’espace, découvrez tout ce qu’il faut connaitre à leur propos.

Qu’est-ce qu’un trou noir ?

Bien qu’aucun être humain n’ait encore en réalité vu un trou noir de ses propres yeux, presque tous les scientifiques sont unanimes à lui accorder la définition et la description suivantes. Il s’agit d’un champ de force gravitationnel très puissant qui attire la matière vers son centre. La puissance du champ est telle que tout ce qui y est aspiré ne peut en sortir, même la lumière. C’est d’ailleurs pour cette raison que le phénomène prend l’appellation « trou noir », puisqu’il n’émet aucune lumière.

Tout comprendre sur les trous noirs
Image du disque d’accrétion du trou noir M87* .

Globalement, il se décrit comme une masse très compacte plus ou moins sphérique, identique à une planète, mais qui est totalement noire, autour de laquelle des débris d’étoiles, de rochers et autres poussières cosmiques gravitent en attendant d’être engloutis peu à peu par la force d’attraction extrême qu’elle exerce.

Il existe différents types de trous noirs qui se distinguent selon leur dimension et leur localisation. En effet, les trous noirs « supermassifs », vraiment énormes qui se situent au centre des galaxies. D’après les scientifiques, toute galaxie (même notre voie lactée) renferme un trou noir de ce genre en son centre. Puis, il y a les autres trous noirs, généralement de plus petite taille et pouvant se situer n’importe où dans l’univers.

Que se passe-t-il dans un trou noir ?

Les scientifiques n’ont qu’une idée théorique de ce qui pourrait se passer dans un trou noir, puisque personne ne s’est encore aventuré dans un de ces objets massifs.

Une hypothèse dont les chercheurs peuvent être sûrs : la notion d’espace-temps n’a rien à voir avec ce que nous vivons sur Terre et dans l’espace. En effet, à cause de l’énorme force d’attraction gravitationnelle exercée dans cet environnement, même le temps se fige. C’est pour cette raison que même la lumière ne peut s’extraire de cet espace.

Des hypothèses avancent que la force d’attraction est tellement intense que les objets aspirés sont pulvérisés jusqu’à « disparaitre » complètement sans même laisser des particules, ce qui expliquerait pourquoi un trou noir n’est jamais « rassasié », mais  dévore perpétuellement tout sur son passage.

Comment se forme un trou noir ?

Deux possibilités expliquent la formation d’un trou noir. La première viendrait de la fin de vie d’une étoile très massive. Lorsqu’elle meurt, l’étoile se contracte tel un ballon qui se dégonfle et se fait elle-même aspirer par son noyau qui devient un trou noir.

Pour ce premier cas de figure, il faut que l’étoile soit au moins 25 fois plus massive que notre soleil pour devenir un trou noir.

La seconde possibilité vient d’une étoile beaucoup plus petite, toujours en fin de vie, qui deviendrait ce que l’on appelle une étoile à neutrons. Ce « zombie d’étoile » est tellement dense qu’une seule cuillère à café de cet astre pèserait plus d’un milliard de tonnes. Lorsque deux étoiles à neutrons entrent en collision, un trou noir se forme.

Ainsi, il peut exister un nombre incommensurable de trous noirs dans l’univers. Toutefois, il est très peu probable que notre planète Terre ne soit engloutie par le trou noir de la Voie lactée, étant donné que la distance qui sépare le système solaire de ce dernier est trop grande pour que son champ gravitationnel ait une influence sur les planètes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *