WINCITY

Rente immobilière 3.0 : facilement accessible grâce à NFT Wincity

On pense souvent à la pierre en dernière option lorsqu’on pense à investir. D’ailleurs, votre entourage vous dira que l’immobilier seul prendra de la valeur à long terme, et si vous en avez besoin, vous pouvez le compenser par des loyers dans un délai rapide également. Wincity couvre justement les secteurs de la blockchain et de l’immobilier et si vous voulez en savoir plus, voici les détails.

Que la diversification de l’investissement immobilier commence

Souvent, quand on décide d’investir dans l’immobilier à titre personnel, on se retrouve face à de nombreux obstacles. En vérité, pour bien faire les choses, il faut connaître le marché dans lequel vous investissez, avoir un capital conséquent, avoir du temps pour rechercher des biens et enfin, acheter et louer la perle rare. Afin de briser ces frontières et donner à tous la chance de faire des investissements, wincity a découvert une approche autorisée et cela consiste à distribuer le financement sous forme de NFT.

L’argent récolté lors de la vente de chaque lotissement permet à Wincity de lever des fonds pour acheter la propriété. Ensuite, les détenteurs de NFTs liés à l’actif obtiennent un revenu passif mensuel (en Ether) selon les dispositions suivantes :

  • Revenu mensuel de location : WinCash
  • Plus-value du bien, estimée annuellement : la valeur ajoutée du gain Win Plus-value
  • Capitalisation en raison de l’effet de levier de l’institution financière inhérent à la rémunération de l’hypothèque immobilière. Elle n’est pas versée, mais s’ajoute chaque mois à la valeur du carton : le WinCapital.

En référence à la vente publique présentée par Wincity sur son site web, vous serez en mesure d’acheter ces NFTs en Ethereum, mais aussi en Euros par carte bancaire. Une fois que vous aurez obtenu votre jeton non fongible, vous commencerez à recevoir de manière robotique vos récompenses mensuelles dans vos poches. En somme, cette offre a de quoi intimider les Agences de Papa.

immobilier web3

Une gestion d’une main de maître à Lille

Après sa première opération rentable à Paris, Wincity a lancé une autre collection de NFT qui promet d’être intéressante sur sa plateforme. L’objectif, cette fois-ci, est d’acquérir des locaux commerciaux à Lille. La levée de fonds, via la vente de NFTs, s’est déroulée efficacement. Après le succès de la première opération, les investisseurs ont eu des attentes honorables.

Il est toutefois dommage que le propriétaire de l’immeuble que Wincity devait acquérir a décidé d’exercer son droit de préemption. Dans la législation française, le locataire est prioritaire si le bien qu’il occupe est mis sur le marché. Ainsi, si son propriétaire fait une proposition à la valeur demandée, il ne peut pas la refuser. Wincity ne pouvait rien faire, quelle que soit la collecte de fonds.

Très pratique si ce n’est pas l’état de fait voulu et donc, Wincity a complètement réagi en offrant trois choix à ses acheteurs :

  • Obtenir un retour complet sur le financement ;
  • Attendre l’intervalle de 4 mois du droit de préemption dans l’espoir que le locataire ne va pas le promouvoir ;
  • Utiliser les fonds pour un achat futur.

Ils ont fait un remboursement intégral alternatif, et par la suite il a été fait en euros. Un engagement sérieux qui contraste avec certaines initiatives.

victoria

Passionnée par les cryptos, les NFT et plus généralement tout ce qui concerne la Blockain, je vous partage sur mon blog tous mes conseils ! Attention, je ne suis pas experte et ce que je dis ne doit absolument pas être pris comme une vérité absolue. Je ne suis pas conseillère en investissement 🙂

Retrouvez aussi mes articles sur mon compte LinkedIn !