Premier timbre NFT : les Pays-Bas se lance

Premier timbre NFT : les Pays-Bas se lance

Les philatélistes et amateurs de NFT du Pays-Bas peuvent désormais acheter leur premier crypto timbre. La prévente de ces premiers crypto-timbres a suscité l’engouement des crypto-investisseurs. 

Les timbres virtuels présentent les mêmes valeurs que leurs équivalents physiques quand il s’agit de les collectionner. Par contre, comme il s’agit de constituer une collection de NFT, les investisseurs sont un peu plus à l’affût des dernières nouveautés.

En effet, les crypto-investisseurs de la Russie en Australie, de l’Iran au Guatemala sont plus que jamais accrochés à l’espoir d’un meilleur lendemain pour le web3.

Il faut dire que leur espoir ne peut être vain sachant l’évolution sans cesse de la communauté blockchain. D’ailleurs, cette tendance des timbres NFT est toute nouvelle, et ouvre naturellement à des possibilités d’investissement intéressantes.

Qu’est-ce que le crypto-timbre ?

Le crypto-timbre est un objet numérique qui fonde sa valeur sur celle d’un équivalent physique. En d’autres termes, le crypto-timbre existe dans une version physique. Les crypto-timbres sont accessibles dans les bureaux de poste. Ils se présentent sous la forme d’une carte similaire à une carte bancaire. 

Le crypto-timbre est stocké dans cette carte sous forme de NFT. La carte en question possède un code QR. Le détenteur de la carte doit scanner ce code pour voir son crypto-timbre. Ce petit côté gadget collectible du crypto-timbre est la partie qui séduit le plus les collectionneurs classiques et les collectionneurs du web3.

Qu’est-ce que le crypto-timbre ?

Ce n’est pas le premier crypto-timbre

Le Pays Bas n’est pas le premier à sortir les crypto-timbres. Tout a donc commencé en 2019 avec la poste autrichienne. Ensuite, on a vu sur le marché les premiers crypto-timbres suisses. Ce fut en 2021. Le marché des crypto-timbres Suisse a grandi en août de cette année avec une nouvelle vague. 

La dernière en date pour les timbres numériques est celle de la Croatie. L’annonce est toute récente, et la prévente semble bien se passer. En ce qui concerne le crypto-timbre du pays bas, il est de tout attrait pour les collectionneurs pour son prix tablé à seulement 9.05 EUR la pièce. La poste en aurait déjà pas mal vendu.

Les crypto-timbres néérlandais ont la cote

Les crypto-timbres du Pays Bas affichent en fond des tulipes et au devant une tête de taureau. Accessibles à moins de 10 euros, les crypto-timbres ont la cote. D’ailleurs, 2000 exemplaires ont déjà été vendus. Ceux qui n’ont pas encore eu le leur devront patienter jusqu’au 22 septembre pour la vente à grande échelle. Il sera question de mettre 140000 exemplaires sur le marché à cette date. 

Les crypto-timbres semblent avoir la cote auprès des collectionneurs de toutes les origines. La tendance pourrait aussi atteindre l’Argentine d’ici quelque temps. Les annonces n’ont pas encore été faites, mais les spéculateurs envisagent cette possibilité.

victoria

Passionnée par les cryptos, les NFT et plus généralement tout ce qui concerne la Blockain, je vous partage sur mon blog tous mes conseils ! Attention, je ne suis pas experte et ce que je dis ne doit absolument pas être pris comme une vérité absolue. Je ne suis pas conseillère en investissement 🙂

Retrouvez aussi mes articles sur mon compte LinkedIn !