Pourquoi le Bored Ape Yacht Club (BAYC) serait traîné en justice ?

Pourquoi le Bored Ape Yacht Club (BAYC) serait traîné en justice ?

Yuga Labs est menacé de procès. Le procès stipule que le Bored Ape Yacht Club serait une sorte d’attrape nigaud. Le BAYC ne s’est pas encore prononcé face aux accusations. L’ensemble de la communauté impliquée dans l’histoire, et les investisseurs ne font pas non plus de bruit. Du moins, on ne sait pas encore quand cette affaire sera réellement traînée en justice.

Le but du dénonciateur est de faire tomber le BAYC. Chaque investissement fait dans le BAYC serait touché par cette accusation. Le dénouement du procès pourrait ainsi rapporter une somme d’argent conséquente au dénonciateur. 

Ce type d’accusation serait courante dans le domaine des NFT. La justice américaine traite des dossiers de ce type plusieurs fois dans l’année. Cette fois-ci, on ne sait pas si le dénonciateur pourra obtenir gain de cause ou non. D’une manière ou d’une autre, la victoire du dénonciateur pourrait être une catastrophe pour Yuga Labs!

Bored Ape Yatch Club menacé de procès

Les Bored Ape, ces personnages simiesques que s’arrachent les célébrités sont placés au premier rang de la popularité dans le monde des NFT. Ces personnages sont vendus très cher sur le marché du métaverse. Le marché a connu des temps dorés et pourrait encore rebondir quand cette inflation mondiale aura trouvé un dénouement.

Le procès sur le BAYC est lancé par le cabinet d’avocat Scott + Scott. Les accusateurs dénoncent le Yuga Labs pour avoir floué les investisseurs. Les avocats ressortent l’argument de la promesse non tenue. Ils estiment que le BAYC n’a pas tenu la part du contrat en raison de leur manquement sur le rendement promis aux clients.

En effet, le Yuga Labs connaît une période relativement difficile en raison de la chute de la valeur des cryptos et des NFTs. Ce ne serait pas pour autant qu’il aurait induit les investisseurs en erreur.

Bored Ape Yatch Club menacé de procès

Les investisseurs se rassemblent

Pour que le procès ait du poids, Scott + Scott doit rassembler tous les investisseurs qui se sentent vraiment affectés. Cette initiative de rassemblement ne semble pas encore porté ses fruits jusqu’à présent. Le fait est que personne n’a encore officiellement porté plainte contre Yuga Labs et BAYC.

Le cabinet d’avocat ne peut rien faire de bien concluant en raison de l’absence des investisseurs potentiellement concernés. Il est vrai que plusieurs clients ressentent le poids de l’inflation, mais personne n’a encore pensé à porter plainte contre Yuga Labs pour cela.

Est-ce une cause à défendre ?

Le procès que Scott + Scott veut lancer touche un secteur relativement large. Les NFT sont perçus comme des œuvres d’art mais aussi comme des actifs financiers. Pourtant, les NFT ne possèdent pas de valeur intrinsèque. C’est la spéculation qui accorde sa valeur à ces actifs numériques.

D’une manière ou d’une autre, investir dans les NFT est une question de choix. Les investisseurs sont tenus de connaître le terrain avant de s’y lancer.

Porter plainte contre le BAYC en ce sens n’est pas vraiment une démarche gagnante. Scott + Scott ne pourrait pas remporter. C’est d’ailleurs ce que stipulent quelques analystes.

Annaëlle

Vous connaissez l’expression BFF ? Best Friend Forever ? Et bien moi, Annaëlle, je suis la BFF de Victoria. Passionnée de crypto moi-aussi, je viens lui prêter main-forte sur son blog… en lui prêtant ma plume 🙂

Je publie également sur LinkedIn, suivez-moi !