NFT fractionné

NFT fractionnés : quelle est donc cette nouvelle tendance qui fait des ravages ?

C’est connu, l’une des principales caractéristiques des NFT est la garantie de leur propriété exclusive : un NFT ne peut être ni reproduit ni falsifié ; il s’agit essentiellement d’un jeton unique en son genre. Cependant, cette exclusivité limite considérablement ce que les détenteurs de NFT peuvent faire avec leurs actifs. Cela a conduit les innovateurs de l’espace à repousser les limites de ce qui est possible pour les NFT, y compris les possibilités de propriété fractionnée. Il est donc temps de mieux comprendre le fractionnement des NFTs !

NFT fractionné : qu’est-ce que c’est ?

Il s’agit d’un NFT entier divisé en plus petits morceaux, pour que plusieurs personnes puissent revendiquer une propriété partielle de la même NFT. On peut y penser comme à un gâteau entier qu’on découpe pour servir plusieurs personnes.

Comme un NFT est unique et ne peut être dupliqué, les NFT fractionnés repoussent les limites en permettant de diviser leur propriété. Cependant, contrairement à un gâteau, il est possible d’inverser le processus de fractionnement et de transformer un NFT fractionné en un NFT complet. En général, le contrat intelligent qui fractionne un NFT possède une option de rachat qui permet au détenteur d’un NFT fractionné d’acheter toutes les fractions pour débloquer le NFT original.

Le détenteur d’un NFT fractionné peut lancer l’option de rachat en transférant un nombre spécifique de jetons ERC-20 correspondants vers le contrat intelligent. Cela lancera une sorte d’enchère de rachat, qui se déroulera pendant une durée déterminée. Les autres détenteurs de NFT fractionnés disposent alors d’un certain temps pour prendre une décision. Si le rachat est réussi, les fractions sont automatiquement remises dans le contrat intelligent, et l’acheteur obtient la pleine propriété du NFT.

Ce genre de pratique vous aidera peut-être à acquérir des Girles Token facilement à l’avenir.

nft parts

Quels sont les avantages des NFT fractionnés ?

Le premier avantage de ce genre de pratique est la démocratisation. En effet, les prix de plus en plus élevés de certains des NFT les plus tendances sont inabordables pour beaucoup, ce qui empêche les petits investisseurs ou collectionneurs de participer à l’espace NFT. Le fractionnement d’un NFT coûteux réduit les coûts et le rend accessible à un plus grand nombre de personnes.  De même, avec la popularité croissante des NFT, les collections populaires ont tendance à augmenter fortement en prix. Cela rend certains NFT accessibles uniquement à quelques investisseurs fortunés. Avec les NFT fractionnés, vous pouvez diviser la propriété des NFT en plusieurs parts, ce qui les rend plus abordables.

Notez aussi qu’il peut être difficile de déterminer avec précision le bon prix d’un NFT plus cher avec un historique de transactions très limité ou inexistant. Aussi, le fractionnement du NFT le rend plus abordable et permet à un plus grand nombre de personnes d’échanger cet actif, ce qui permet aux acheteurs de trouver plus facilement la valeur réelle du NFT. D’ailleurs, grâce au fractionnement, les créateurs numériques peuvent bénéficier d’une visibilité encore plus grande en ligne, car ils peuvent atteindre un public plus large sur un marché plus liquide. A bien des égards, le fractionnement des cartes NFT personnalisables constitue donc une excellente idée.

Oui, cette pratique fera des ravages car les détenteurs de NFT fractionnés pourraient posséder un pourcentage d’un NFT entier plus important et plus cher. En fonction du NFT et de la plateforme sur laquelle le NFT fractionné a été acheté, le détenteur peut bénéficier d’un accès exclusif à la communauté NFT et d’autres avantages tels que des droits de vote.

victoria

Passionnée par les cryptos, les NFT et plus généralement tout ce qui concerne la Blockain, je vous partage sur mon blog tous mes conseils ! Attention, je ne suis pas experte et ce que je dis ne doit absolument pas être pris comme une vérité absolue. Je ne suis pas conseillère en investissement 🙂

Retrouvez aussi mes articles sur mon compte LinkedIn !