Les NFT vont-ils bientôt séduire les fournisseurs de streaming TV

Les NFT vont-ils bientôt séduire les fournisseurs de streaming TV ?

Les fournisseurs de contenus en streaming proposent des formules d’abonnement pour tous les portefeuilles. C’est le cas pour les TV en streaming et les plateformes de films, séries, et documentaires. 

Force est de constater que les abonnements en fin de compte n’offrent en bouquet que des programmes qu’on ne regarde qu’à moitié. Ce fait encourage massivement le désabonnement.

Malgré tout, un désabonnement appelle un abonnement et le cercle vicieux ne cesse de tourner. Au cœur de ce dilemme le secteur NFT du web3 peut présenter une solution rentable à tous les niveaux.

La problématique de l’abonnement

Le concept de l’abonnement est judicieux mais incite à une consommation démesurée. On s’abonne à une formule et on obtient un bouquet d’émissions ou de contenus qu’on ne consomme qu’à 25 %. 

Dans le meilleur des cas, on trouve un intérêt à 75 % du bouquet si on est plusieurs à profiter de l’abonnement. Si on décide de prendre un abonnement moins cher par contre, on ne retrouve plus dans le bouquet souscrit les contenus qui nous intéressent réellement.

Au fil du temps, on finit par se lasser des abonnements et on jette l’éponge, on se désabonne.

La problématique de l’abonnement

Le NFT, une solution

La problématique de l’abonnement peut trouver solution dans le concept de l’adhésion. C’est du moins ce que propose le secteur NFT aux consommateurs de contenus en streaming. 

En pratique, il s’agit de créer une niche pour un genre de contenu. Chaque niche est accessible ensuite via une carte d’adhésion NFT. Un NFT thriller donne par exemple accès à des séries de type Stranger Things, et un NFT super héros ouvre la porte aux films et séries Marvel.

Le consommateur sait donc exactement où il va et ce qu’il va voir. Ce sera plus économe pour le temps et aussi pécuniairement. 

Les avantages du concept de l’adhésion par NFT

L’adhésion aux contenus streaming via NFT permet de distribuer les gains de manière équitable. Les créateurs, les détenteurs de droits et propriétés intellectuelles, les plateformes et les autres acteurs à la production du contenu ont chacun droit à leur part.

Ensuite, les consommateurs peuvent choisir spécifiquement les contenus qui les intéressent. Ils ne sont plus obligés de payer pour des contenus qu’ils ne consomment pas.

Le NFT est un objet numérique, et en tant qu’objet, il peut être légalement vendu. Si le consommateur ne trouve plus intérêt à son adhésion, il peut vendre son NFT.

D’ailleurs, ce concept de l’adhésion revient moins cher que celui de l’abonnement. Les consommateurs sont gagnants à tous les niveaux et les fournisseurs ne sont pas moins avantagés.

Un meilleur ciblage 

Grâce à ce concept de l’adhésion via NFT, les fournisseurs de contenus en streaming peuvent améliorer leur ciblage. A ce niveau, ils utiliseront les algorithmes pour brasser les données et mettre en exergue les contenus les plus demandés

Il y a de la facilité à tirer de l’adhésion aux contenus streaming via NFT. Les profits à faire sont également évidents. Les plateformes de streaming devraient creuser dans ce domaine pour apporter de la fraîcheur à leurs services.

Annaëlle

Vous connaissez l’expression BFF ? Best Friend Forever ? Et bien moi, Annaëlle, je suis la BFF de Victoria. Passionnée de crypto moi-aussi, je viens lui prêter main-forte sur son blog… en lui prêtant ma plume 🙂

Je publie également sur LinkedIn, suivez-moi !