Les marketplaces NFT s'attirent les foudres de Yuga Labs !

Les marketplaces NFT s’attirent les foudres de Yuga Labs !

Le marché du NFT n’est plus aussi luisant qu’il y a un an. Le volume des ventes baisse, bien que la qualité des produits se veut inchangée. Les créateurs vivent une époque difficile en ce moment. Ce n’est étonnant pour personne sachant la dépendance directe de ce marché à celui de la crypto.

Ce défi restant à relever, les créateurs de NFT se retrouvent au pied d’un nouveau mur à escalader. Les choses semblent aller de mal en pis lorsque les plus grands comme Yuga Labs grossissent le rang des plaignants.

Les marketplaces se dressent contre les créateurs dans le trading des NFTs. Les nouvelles donnes de la crise des NFTs ne leur laisseraient pas le choix. Yuga Labs et compères ne comptent pas laisser la partie sans se battre. 

Les créateurs humiliés

Il est clair que le marché est actuellement maigre sur les plateformes de trading. Ni les marketplaces, ni les créateurs de tokens non fongibles, ni les clients n’ont le pouvoir d’inverser la tendance. Dans ce cercle fermé, il faut donc un sacrifice pour faire plus de bénéfices.

C’est à ce niveau que les marketplaces, du moins la plupart incluant Opensea, ont décidé de supprimer les royalties. Oui, les créateurs ne pourront plus percevoir leur royalties sur les échanges de NFT. Il y va d’une vraie humiliation pour ces derniers.

Dans le cas de Yuga Labs, la nouvelle est bien pesante. Les fans de NFTs savent à quel point les BAYC avaient du potentiel dans le temps. Aujourd’hui malgré la tendance baissière du marché, ils figurent dans la liste des références. Il serait injuste pour les créateurs de ces figures simiesques de ne plus recevoir de royalties.

Les créateurs humiliés

Fausse bonne idée

Priver les créateurs de leurs royalties n’est pas une solution pour remédier à la crise du marché blockchain. Ce serait un poids de plus à s’attacher à la cheville pour sombrer totalement dans les abysses. 

Les marketplaces entrent dans un piège qui entraînera la chute de leurs activités après un certain temps. Cette politique va faire baisser le nombre des contributeurs, et le trading mourra de lui-même.

La solution

Il n’est pas facile de trouver une solution facilement applicable à ce souci. Les structures des échanges sont déjà mises en place et ont été rodées depuis pas mal de temps. Opérer un changement en interne pourrait compromettre le bon fonctionnement du marché.

Si les créateurs créent un code pour obtenir leur royalties au sein même des smart contracts par exemple, les utilisateurs en seront fauchés. Ils devront payer à chaque transaction et ce n’est avantageux pour personne.

Yuga Labs propose ainsi la création d’une liste d’autorisation présentant les marketplaces toujours prêts à respecter l’octroi des royalties. 

Opensea est malheureusement dans le collimateur des créateurs de NFT. Elle fait partie des plateformes d’échange les mieux réputées mais ne compterait plus soutenir les créateurs.

Le fonctionnement des échanges est inchangé jusqu’à présent. Yuga Labs et compagnie comptent en même temps créer cette liste des autorisations pour continuer de percevoir leurs royalties.

Annaëlle

Vous connaissez l’expression BFF ? Best Friend Forever ? Et bien moi, Annaëlle, je suis la BFF de Victoria. Passionnée de crypto moi-aussi, je viens lui prêter main-forte sur son blog… en lui prêtant ma plume 🙂

Je publie également sur LinkedIn, suivez-moi !