NFT Reine Elizabeth

Des NFTs et des memecoins de la Reine Elizabeth envahissent les marchés crypto

Quelques instants après l’annonce du décès de la reine Élisabeth II par le palais de Buckingham, les joueurs de cryptomonnaies, les vendeurs de NFT et les amateurs de Web3 se sont empressés de profiter de l’attention du monde entier. Peu après l’annonce officielle de son décès, vers 18h30 à Londres, certaines bourses de cryptomonnaies ont été inondées de milliers de jetons non fongibles (NFT) nouvellement frappés sur le thème de la reine et d’une mer de cryptomonnaies liées à la reine. Vous trouvez, vous aussi, que c’est exagéré ? Voici les détails !

La course vers les NFT de la Reine enflamme le net

La course soudaine pour les NFT à l’effigie de la défunte Reine a enflammé les forums de discussion. D’ailleurs, on a pu constater qu’un utilisateur de Reddit du nom de “woliphirl” a plaisanté en disant qu’il était convaincu que le Royaume-Uni allait remplacer le Livre Sterling par les jetons de la reine Elizabeth II très prochainement. En réponse à cela, un autre utilisateur de Reddit a déclaré qu’il était très embarrassé par la façon dont l’industrie cryptographique a été inondée de jetons mêmes de la reine à un moment comme celui-ci.

En outre, les cryptodégénérateurs ont déjà créé plus de 520 collections de NFTs, présentant des rendus de la reine avec des sous-entendus sinistres. À noter que la reine Elizabeth II est décédée à l’âge de 96 ans. Elle était le monarque le plus ancien d’un pays souverain, ayant servi 70 ans et 214 jours à la tête de l’Angleterre. La reine Élisabeth a bénéficié du soutien total des citoyens et a enregistré des taux d’approbation du monarque d’environ 90 % pendant son règne. Face à toute sa noblesse, on peut se poser des questions sur la méchanceté de ceux qui ont créé ces memecoins.

Une course irréaliste

Peu après le décès de la reine, les développeurs et les créateurs de NFT ont lancé de nombreuses cryptomonnaies sur le thème de la Reine Elizabeth II sur les réseaux de la Smart Chain de Binance (BNB-USD) et de la blockchain d’Ethereum (ETH-USD). Sur la longue liste des NFT concernant la reine, on retrouve des noms comme Queen Elizabeth Inu, Save the Queen, QueenDoge, Rip Queen Elizabeth et London Bridge is Down. Certaines de ces cryptos Queen Elizabeth ont même enregistré de bonnes performances au cours de leur durée de vie limitée. Selon des données fiables, c’est le Queen Elizabeth Inu qui a connu un pic de plus de 28 500 %, atteignant 0,00008 $ par jeton.

Il est vrai que le succès soudain des NFTs  et des cryptos Queen Elizabeth rappelle le phénomène des cryptos Squid Game (SQUID-USD). En effet, quand la série à succès de Squid Game de Netflix a suscité la fascination du monde entier fin 2021, des développeurs opportunistes ont rapidement lancé un jeton pour profiter de l’engouement. Comme la reine Elizabeth Inu, le jeton a rapidement pris de la valeur. Toutefois, comme l’a prédit Brenden Rearick d’InvestorPlace, les gains de SQUID se sont avérés irréalistes.

victoria

Passionnée par les cryptos, les NFT et plus généralement tout ce qui concerne la Blockain, je vous partage sur mon blog tous mes conseils ! Attention, je ne suis pas experte et ce que je dis ne doit absolument pas être pris comme une vérité absolue. Je ne suis pas conseillère en investissement 🙂

Retrouvez aussi mes articles sur mon compte LinkedIn !