Damien Hirst met le feu à ses œuvres ! Pourquoi ? Pour en faire des NFT !

Damien Hirst met le feu à ses œuvres ! Pourquoi ? Pour en faire des NFT !

Brûler des œuvres d’art dans le processus de leur réalisation est aussi bien original qu’audacieux. Damien Hirst, l’artiste britannique a opté pour ce processus hors du commun. Il brûle plusieurs tableaux dans la cheminée et communique sur Instagram qu’il a mis le feu à ses œuvres du projet The Currency.

Mais voilà, il ne faut pas paniquer, la mise à feu de ces œuvres fait partie de leur processus d’enracinement dans la démocratisation des arts NFT. Damien Hirst a volontairement pris cette décision déjà pour se démarquer du lot, parce qu’il le faut bien, et ensuite pour donner une autre dimension à l’art numérique.

Damien Hirst annonce la mise à feu sur Instagram

Le 10 octobre 2022, Damien Hirst fait un happening sur Insta. Il approche sa caméra d’une table blanche au centre à l’extrémité de laquelle une pile de papiers A4 colorés trône. En toile de fond, on voit les vives flammes de la cheminée de son atelier. L’artiste fait un zoom sur la pile d’œuvres d’art, composée plus précisément d’une centaine de papiers A4 présentant des pois de toutes les couleurs.

Voici ce que l’artiste a mis en légende à son happening Insta : “Je mettrai le feu à mes 1000 œuvres d’art The Currency que j’ai gardées en tant que NFT… Je termine la transformation de ces œuvres d’art physiques en nfts en brûlant la version physique… Restez connectés, demain à 12h00 GMT”.

Les followers de l’artiste n’ont pas tous été particulièrement séduits par “le processus de création”. Certains disaient n’en avoir rien à faire, d’autres se faisaient un plaisir à souligner que d’une manière ou d’une autre l’artiste allait faire de l’oseille avec ce qu’il faisait. Bien entendu, les pros NFT ont rejoint l’initiative avec enthousiasme.

Damien Hirst annonce la mise à feu sur Instagram

Damien Hirst brûle réellement ses œuvres

L’artiste a documenté la mise à feu de ses œuvres d’art le lendemain de son annonce. Comme il l’a promis, il a concrétisé le projet dans une vidéo en direct. Ensuite, il a fait une publication sur Instagram pour confirmer l’accomplissement de son travail. Il a tenu à faire cette petite confirmation pour ceux qui ont manqué la vidéo de la mise à feu.

Il n’a pas tout brûlé 

Damien Hirst n’a pas brûlé la totalité des 1000 peintures de la collection The Currency. À titre de rappel, il a couplé chaque œuvre avec une version NFT que l’on peut apparenter à un type de certificat d’authenticité numérique. Dès le début de ce projet, l’artiste a demandé à chaque acheteur de choisir entre la version physique et la version NFT.

Il a ensuite fait savoir qu’il allait brûler les œuvres physiques de ceux qui auraient choisi les versions NFT. La collection The Currency a donc fini par être condensée en un ensemble d’œuvres uniques en version NFT ou en version physique. Bien entendu, l’unicité évoquée ici concerne l’individualité de chaque œuvre et non leur apparence.

En bref, Damien Hirst a créé de l’art et a entouré la création d’un événement artistique qui sort de l’ordinaire pour rester fidèle à lui-même.

Annaëlle

Vous connaissez l’expression BFF ? Best Friend Forever ? Et bien moi, Annaëlle, je suis la BFF de Victoria. Passionnée de crypto moi-aussi, je viens lui prêter main-forte sur son blog… en lui prêtant ma plume 🙂

Je publie également sur LinkedIn, suivez-moi !