Chute fatale et tragique des NFT : plusieurs mois catastrophiques

Chute fatale et tragique des NFT : plusieurs mois catastrophiques

La crise des cryptomonnaies est de mauvais augure pour les NFT. La chute des monnaies virtuelles a ébranlé différents secteurs d’activités reliés aux cryptos. La catastrophe a entraîné la perte de plusieurs milliards de USD sur le marché. Ce déclin n’a pas épargné le marché des Non Fongible Tokens.

Les investisseurs, les créateurs de NFT, et les collectionneurs essaient maintenant de trouver une issue au tourbillon. 

Est-ce la fin des NFT ?

Les NFT ont pris une position de force en été 2021. Le point de départ à cette époque était de 360 millions d’euros. Au cours de l’été, les chiffres ont grimpé d’une manière gargantuesque pour atteindre les 3.8 milliards de dollars. Les spéculations ont propulsé le marché sur un rang inimaginable. 

Aujourd’hui, les choses prennent une autre tournure. Si le marché était maintenu à plus de 3 milliards d’euros en mai, aujourd’hui on enregistre une chute à un peu plus de 600 millions d’euros. Les écarts sont énormes. Les acteurs du secteur devaient s’y préparer de toutes les façons, sachant que les NFT sont étroitement liés aux cryptomonnaies.

Est-ce la fin des NFT ?

Le secteur encourt des mois difficiles

La crise des cryptomonnaies a commencé au début de 2022. Ce fut une catastrophe qui a entraîné la chute de plusieurs stablecoin et crypto. Malgré cette période, les NFT semblaient encore bien se porter sachant que le marché était encore à plus de 3 milliards d’euros au mois de mai.

La chute des NFT est survenue subitement à partir de juin avec une baisse du marché à environ 800 millions d’euros. Les échanges de NFT ont chancelé. La plupart ont été contraints de licencier des employés. Pour d’autres, c’était l’arrêt des gros contrats. Il semble que les NFT sous forme de JPG, GIF et autres n’ont plus eu la côte comme au début des euphories.

Ce n’est pas le pire pourtant. En l’espace de quelques semaines, le marché est passé d’un peu plus de 600 millions d’euros à un peu plus de 200 millions d’euros. Le mois de juillet a marqué la période critique pour les NFT. Actuellement, le marché risque de se noyer au cœur de l’inflation.

Qu’y a-t-il à espérer du secteur NFT ?

Il est clair que les NFT sont dans une mauvaise phase. C’est peut-être le moment de dire que les NFT étaient simplement un phénomène du web3. Plusieurs créateurs de NFT ont abandonné le bateau. Les collectionneurs pour leur part ne parviennent plus à trouver un bon marché que ce soit pour revendre ou pour continuer.

Par contre, il semble que le studio Yuga Labs reprend la main sur le marché NFT. Le studio possède les NFTs qui sont encore sur la bonne voie. Il s’agit du BAYC, de Meetbits et des fameux CryptoPunks. Cette domination de Yuga Labs sur le marché actuel des NFTs pourrait changer la donne.

On pourrait espérer une conversion du marché vers des fins plus utilitaires avec Yuga Labs aux commandes. Malgré tout, rien n’est encore gagné. Nous sommes toujours sur du marché spéculatif et l’inflation n’est pas encore à terme.

victoria

Passionnée par les cryptos, les NFT et plus généralement tout ce qui concerne la Blockain, je vous partage sur mon blog tous mes conseils ! Attention, je ne suis pas experte et ce que je dis ne doit absolument pas être pris comme une vérité absolue. Je ne suis pas conseillère en investissement 🙂

Retrouvez aussi mes articles sur mon compte LinkedIn !