Mark Zuckerberg

Licenciement massif chez Meta ! Mark Zuckerberg a-t-il du mal à s’en sortir dans le métaverse ?

Dernièrement, Mark Zuckerberg a annoncé que Meta traverse une phase très difficile et que des changements importants sont en cours. Ce fut un message adressé à ses salariés, mais le pire était à venir pour ces derniers. Avec ce qui se passe, on pourra croire que Mark Zuckerberg a du mal à s’en sortir dans le métaverse, est-ce le cas ?

Pourquoi ce licenciement massif chez Meta ?

C’est bien connu, Meta est une entreprise ambitieuse, tellement ambitieuse que durant la crise engendrée par la pandémie, le géant a procédé à un recrutement massif. En effet, en 2020, le monde avait besoin de Meta et la majorité de ses réseaux sociaux alors Zuckerberg a trouvé bon d’engager des personnes partout dans le monde pour le bon déroulement des services de Meta. De plus, c’est précisément à cette époque que Facebook est officiellement devenu Meta et les projets de Mark Zuckerberg étaient ambitieux. De plus, le métaverse qui est la principale préoccupation de Zuckerberg peine à convaincre les gens, forcément, les choses ne vont pas bien du côté de Meta.

avatar Meta Mark

Malheureusement, les choses ne sont pas déroulées comme prévu, car la vie a repris son cours et TikTok a fait son apparition. Il y a également la perte de revenus à cause de la réduction de la publicité ciblée et le retrait de certains investisseurs. Au final, Meta a dû remercier près de 11 000 employés partout dans le monde, mais ces personnes auront droit à certains avantages. En effet, ces employés ont droit à 16 semaines de salaire au moins, des congés payés remboursés s’ils n’ont pas été pris, un accompagnement de 3 mois pour retrouver du travail et une prise en charge de la santé pendant 6 mois et une aide administrative pour les travailleurs immigrés, plein de désespoir.

Quel est ce gouffre financier que Meta connait actuellement ?

C’est connu, Mark Zuckerberg est déterminé à faire fonctionner son métaverse et cette détermination coûte près de 2 milliards USD tous les trimestres. Notez que c’est le département Reality Labs qui en a la charge et malheureusement, ni les employés de Meta ni les utilisateurs, ni même les entreprises ne sont intéressées par Horizon Worlds. Contrairement aux autres métaverses, celui de Meta peine à démarrer et rencontre même des bugs très souvent.

Mark Zuckerberg journalistes

En somme, Mark Zuckerberg investit des sommes colossales pour rendre son métaverse opérationnel et pourtant, cette dernière peine à convaincre le grand public. Ainsi, de plus en plus d’investisseurs se retirent et Meta est tout près de la faillite, ce qui l’oblige à remercier des employés. Ce phénomène ne touche pas uniquement Meta, Twitter, Lyft ou encore Uber, s’apprêtent à licencier des employés. Quoi qu’il en soit, c’est Meta qui est le cas le plus remarquable.

Malheureusement, à chaque fois qu’un grand magnat de la tech a des ambitions démesurées, ce sont les salariés qui en paient le prix plus tard. Même si les projets semblent fonctionner au tout début, ils restent fragiles et un petit évènement pourraient les mettre en danger, le cas de Meta en est un parfait exemple.

victoria

Passionnée par les cryptos, les NFT et plus généralement tout ce qui concerne la Blockain, je vous partage sur mon blog tous mes conseils ! Attention, je ne suis pas experte et ce que je dis ne doit absolument pas être pris comme une vérité absolue. Je ne suis pas conseillère en investissement 🙂

Retrouvez aussi mes articles sur mon compte LinkedIn !