Les startups indiennes sont dans la place ! Elles se lancent dans le métaverse

Les startups indiennes sont dans la place ! Elles se lancent dans le métaverse

Les startups indiennes entrent dans le métaverse. Elles sont venues sur le plateau de Shark Tank India pour présenter leurs projets à l’image d’un B’luru virtuel. Ces ambitieux startupers connaissent le potentiel du métaverse. 

Cette alternative virtuelle à la réalité optimise les sensibilisations culturelles. Le métaverse est aussi un lieu de liberté d’expression et de création, où l’on peut appliquer les droits de la propriété intellectuelle.

Chacun des startupers présent à l’émission Shark Tank India ambitionne d’offrir une scène virtuelle à leur communauté. En parallèle, le caractère sans frontières du web3 favorise ces derniers. 

Sans attendre, on vous fait découvrir ces startups indiennes qui ont sauté le pas sur le métaverse.

Loka

Loka est une représentation virtuelle de quelques lieux incontournables en Inde ; une sorte de plateforme touristique sur le web3. Ce projet créé par Krishnan Sundararajan est un portail culturel. Que l’on soit à Hong Kong, en Irlande, Corée du Sud, ou ailleurs, Loka nous ouvre les portes de l’Inde. 

Krishnan a suscité l’intérêt des investisseurs. Anupam Mittal (Fondateur de Shaadi.com), Aman Gupta (Co-fondateur de bateau), et Peyush Bansal (fondateur et PDG de Lenskart) font désormais partie de ses financeurs.

Loka

Interality

Interality est une plateforme qui permet aux grandes marques et à plusieurs entreprises de se faire un nom dans le métaverse. Ce projet appartient à Farheen Ahmad et Malav Shah. La plateforme offre les outils et protocoles nécessaires aux clients qui désirent s’établir sur le web3.

La startup a également lancé le projet GM BLR Café. Ce lieu du métaverse fait découvrir Bengaluru aux visiteurs. Suite à la présentation, des investisseurs, dont le CEO de Xiaomi India ont pris part au financement du projet Interality.

Trace Network Labs

Lokesh Rao et Sunil Arora ont créé Trace Networks Labs en 2021. Ils ont créé une projection de la vie réelle dans le métaverse. Trace Networks Labs met à disposition des avatars qui évoluent dans un monde virtuel à l’image de notre monde réel. Le but du projet est de donner à chaque utilisateur l’opportunité de se définir comme il le désire dans un monde qu’il peut maîtriser.

Ikonz

Ikonz est le projet de Abinav Varma Kalidindi. Le principal but de cette plateforme métaverse est de redonner vie à la mythologie indienne. Les différents outils virtuels du métaverse, dont les NFTs bien entendu, entrent dans la concrétisation de ce projet. Abinav Varma Kalidindi a fondé Ikonz en 2021 pour immortaliser la culture et l’histoire de son pays.

Plutoverse

C’est en 2021 que Prashant Sharma et Arjun Dhurve ont fondé Plutoverse. Les fondateurs de Plutoverse ont imaginé un monde virtuel pour les personnes qui ont envie de vivre une réalité différente de ce qu’elles vivent tous les jours. Le monde de Plutoverse donne à ces personnes l’occasion d’être qui elles aspirent réellement être à travers leurs avatars.

Les avancées du web3 en Inde sont significatives. Le métaverse commence réellement à gagner toutes les cultures. Ce serait le début d’une vulgarisation massive de la culture web3. Une telle initiative devrait résoudre graduellement les questions de l’accessibilité au métaverse à traverse.

Annaëlle

Vous connaissez l’expression BFF ? Best Friend Forever ? Et bien moi, Annaëlle, je suis la BFF de Victoria. Passionnée de crypto moi-aussi, je viens lui prêter main-forte sur son blog… en lui prêtant ma plume 🙂

Je publie également sur LinkedIn, suivez-moi !