Hong Kong sous restriction : Yahoo apporte un certain réconfort aux résidents

Hong Kong sous restriction : Yahoo apporte un certain réconfort aux résidents

Les restrictions liées à la pandémie du covid19 privent les Hongkongais de leurs activités sociales habituelles. La situation est presque insoutenable. La population se plaint, mais ne peut rien faire d’autre. Pour apporter une nouvelle étincelle à Hong Kong, Yahoo envisage un projet métaverse. Il sera question de pallier les activités sociales avec le web3.

Yahoo élabore des activités virtuelles pour redonner aux Hongkongais la possibilité de revivre des activités sociales avec les moyens du bord. Pour une fois, les Hongkongais vont pouvoir interagir entre eux dans les « lieux publics » sans devoir présenter une passe sanitaire. C’est d’un soulagement pour la plupart des résidants de Hong Kong.

Mais qu’est-ce qui se fera réellement ?

Les projets métaverse de Yahoo

Yahoo pense lancer des activités sociales axées sur le token non fongible (NFT) et le métaverse à Hong Kong. Le projet tourne autour de concerts virtuels et d’expositions artistiques. Ceux qui attendent l’événement estiment que les expositions permettront d’acquérir des NFT à collectionner. Ce sera une opportunité métaverse intéressante.

L’expérience devrait être immersive. Les participants pourront ainsi vivre les instants métaverses comme s’ils étaient dans les lieux publics habituels. Ce projet vise d’ailleurs à connecter les gens sans contrainte physique et géographique.

Une alternative pour les activités sociales

Le métaverse est une alternative au monde réel. Il s’agit d’un endroit où l’on est libre de communiquer et de se côtoyer malgré les contraintes géographiques, économiques, politiques et sanitaires.

C’est aussi un monde où l’on peut découvrir des cultures, des points de vue, des jeux vidéos, et bien d’autres expériences immersives. Si vous êtes intéressé par l’expansion des métaverses d’ailleurs, envisagez d’intégrer l’académie du métaverse.

Yahoo exploite cette transposition du réel vers le virtuel dans son projet Hong Kong. Dans les programmes, on a notamment été interpellé par l’exposition NFT The Abyss of Kwun Tong.

Kwun Tong est un quartier lourdement impacté par les restrictions liées à la pandémie. Les Hongkongais ne réalisent pas tous jusqu’où les changements ont touché le paysage du quartier historique. Cette exposition va leur donner l’opportunité de mieux constater les choses par eux-mêmes.

Selon un responsable de l’événement, cette exposition est mise en place pour que les Hongkongais puissent garder contact avec le restant du monde. C’est un projet qui met en avant l’humain par le biais du virtuel.

Un brin de soulagement pour les résidents

La pression des restrictions de la pandémie empêche les résidents de vivre normalement. Heureusement, le gouvernement chinois ne s’oppose pas au projet métaverse qu’Yahoo propose. Les Hongkongais pour la plupart considèrent ce projet en brin de soulagement. C’est finalement un événement public auquel il sera possible de participer sans les contraintes sanitaires.

Le métaverse est un lieu d’opportunités. Les géants du média le savent, les gouvernements comme la Corée du Sud l’adoptent, les simples utilisateurs commencent à le maitriser. Même si Yahoo fera ses profits avec le projet Hong Kong, l’entreprise américaine miserait notamment sur la reconnexion. Ce serait selon Yahoo Hong Kong l’une des seules possibilités offertes aux résidents pour sortir du quotidien.

Annaëlle

Vous connaissez l’expression BFF ? Best Friend Forever ? Et bien moi, Annaëlle, je suis la BFF de Victoria. Passionnée de crypto moi-aussi, je viens lui prêter main-forte sur son blog… en lui prêtant ma plume 🙂

Je publie également sur LinkedIn, suivez-moi !