multiwars

Guerre du métaverse ouvert : ça va exploser !

Le métaverse, bien qu’en pleine phase de construction, est déjà un terrain où la concurrence émerge. Les précurseurs de cet univers virtuel étant des géants du numérique, à l’instar de Méta et Sony, les nouveaux arrivants doivent se distinguer pour percer. C’est pour cela que des entreprises du Web 3.0 ont décidé de s’allier en créant l’Open Metaverse Alliance for Web3 (OMA3). Deux visions du métaverse sont donc en guerre et il appartient aux utilisateurs de faire leur choix.

Le Metaverse Standards Forum

Le Metaverse Standards Forum est composé de grands noms du numérique tels que Méta, Sony, Ikea, Epic Games et Microsoft. En tout, ils sont une cinquantaine d’entreprises qui souhaitent mettre en place des normes d’interopérabilité primordiales pour construire un métavers ouvert.

Après avoir dominé les réseaux sociaux et les walled gardens, le géant Méta et ses alliés souhaitent donc maintenant s’imposer dans le Web3. Parmi leurs nouvelles préoccupations figure la construction d’un métavers ouvert qui pourra enrichir l’humanité et dont l’écosystème des millions sera prospère et équitable.  

metawar

L’Open Metaverse Alliance for Web3

L’OMA3 ou Open Metaverse Alliance for Web3 est constitué par plusieurs entreprises dont Dapper Labs, The Sandbox, Alien Worlds et Animoca Brands. Pour leur organisation, ces acteurs du Web3 ont opté pour le DAO ou Decentralised Autonomous Organisation. Il s’agit d’un système de gouvernance propre au multiverse.

Pour la réalisation de ce multiverse ouvert et sans murs de retenue, l’OMA3 fait appel aux autres entreprises de métaverse basées sur la blockchain de la rejoindre. L’absence d’autorisation des plateformes est donc importante pour l’Open Metaverse Alliance for Web3 pour toutes les opérations que les utilisateurs seraient amenés à faire, notamment le transfert d’actifs numériques.

guerre meta

Des différences significatives

Entre le Metaverse Standards Forum et l’Open Metaverse Alliance for Web3 existent des différences qui permettent de les distinguer sans problème. D’un côté, les géants déjà connus qui n’ont plus rien à prouver du point de vue de leurs exploits dans le monde numérique. De l’autre, des noms bien connus du multiverse, certes, mais dont la renommée est encore à peaufiner pour le Web3.

La pièce maîtresse de l’OMA3 est la construction d’un métaverse ouvert avec une interopérabilité en temps réel et une propriété véritable. Les utilisateurs auront donc le contrôle total sur leurs actifs numériques, leurs données et leurs identités au détriment des plateformes. Quant au Metaverse Standards Forum, il a l’avantage de la visibilité sur le web 2.0, ce qui peut influencer le choix des utilisateurs dans le web 3.0.

Les acteurs actuels du métaverse ont des offres toutes aussi intéressantes les unes que les autres. Si les géants du numérique, notamment Méta, se sont imposés sur les réseaux sociaux, la question est de savoir si ce sera aussi le cas dans le multiverse. Dans tous les cas, le monopole des GAFAM est maintenant ébranlé face à la guerre avec ces nouveaux entrants qui comptent bien s’imposer aussi.

Annaëlle

Vous connaissez l’expression BFF ? Best Friend Forever ? Et bien moi, Annaëlle, je suis la BFF de Victoria. Passionnée de crypto moi-aussi, je viens lui prêter main-forte sur son blog… en lui prêtant ma plume 🙂

Je publie également sur LinkedIn, suivez-moi !