villes dans le metaverses

Bientôt des villes dans le métaverse ? Plusieurs gouvernements se lancent !

Le métaverse attire de plus en plus de monde, c’est un fait ! Son succès est tel, qu’on en discute lors de forums officiels comme le Forum Économique Mondial. D’ailleurs, c’est au cours de cet évènement que l’on a su, entre autres sources, que plusieurs pays sont prêts à offrir des villes dans le métaverse. Vous êtes au bon endroit pour en savoir plus !

Un petit tour des pays qui souhaitent se lancer

Le métaverse est loin d’être une plaisanterie, c’est une réalité vers laquelle de plus en plus de pays s’avancent. En effet, au cours du Forum Économique Mondial en Juin 2022, le métaverse faisait partie des sujets de discussion les plus intéressants. On l’a essentiellement impliqué dans les missions de sauvetage médicales, bien que plusieurs pays reconnaissent qu’on peut l’inclure dans presque tous les domaines.

Au cours de ce forum, certains pays ont évoqué le fait qu’ils attendent avec impatience la décision des Nations Unies quant à la réglementation des produits du web3. Depuis le forum, nous savons que les Emirats Arabes Unis ont créé un « bureau métavers », la Corée du Sud a mis en place le Digital New Deal et la Chine développe sa propre plateforme de métaverse.

Le nombre de pays qui souhaitent offrir des villes au métaverse reste incertain mais on peut déjà y compter la Chine, la Corée du Sud, les Emirats Arabes Unis, les États-Unis d’Amérique et la France. Pour que les adultes de demain puissent se familiariser avec des campus axés sur le métaverse ont même été créés.

Un futur plein de surprises

Au cours du Forum Économique Mondial de Juin 2022, les Emirats Arabes Unis ont évoqué la cybersécurité du métaverse. La Chine, quant à elle, souhaite s’engager dans les stratégies anti-blanchiment d’argent. Pour ce qui est de la Corée du Sud, il souhaite intégrer le métaverse dans l’administration. L’Inde est actuellement un pays très actif dans tout ce qui touche le web3.

Pour le moment, les entreprises les plus actives pour faire avancer le métaverse sont Second Life et Facebook. Cependant, les observateurs et les analystes de Ernst & Young rapportent que d’ici 2026 ce marché très prometteur pourrait valoir près de 759 milliards USD. En outre, certains spécialistes craignent que le web3 puisse limiter un peu plus la liberté des citoyens.

Quoi qu’il en soit, si les choses avancent bien pour le monde virtuel, il sera possible de réaliser et de gérer des mariages dans le métaverse et l’hôpital y existe déjà dans certains métaverses. En somme, le futur est plein de surprises dans l’univers du web3.

Le fait que les gouvernements s’intéressent au métaverse n’est pas négligeable et ils savent déjà qu’installer un hôpital pour apprendre la médecine est une bonne idée. En effet, leur intérêt ne fait que prouver à quel point le métaverse peut être utile à l’humanité et qu’il ne s’agit pas d’un simple amusement. Pour le moment, les équipements pour jouir pleinement des métaverses sont encore chers, mais cela aussi changera bientôt.

Annaëlle

Vous connaissez l’expression BFF ? Best Friend Forever ? Et bien moi, Annaëlle, je suis la BFF de Victoria. Passionnée de crypto moi-aussi, je viens lui prêter main-forte sur son blog… en lui prêtant ma plume 🙂

Je publie également sur LinkedIn, suivez-moi !