Les passionnés d'art vont être ravis ! Le le premier musée français de crypto-art verra le jour !

Les passionnés d’art vont être ravis ! Le le premier musée français de crypto-art verra le jour !

Le monde du web 3 est un terrain à potentiel pour les collectionneurs d’arts. Le crypto-art commence à retrouver un rythme même si la bulle spéculative sur les cryptomonnaies commence à se dégonfler. Il n’y a qu’à se référer à la résistance du NFT Factory sis à Paris, et à l’engouement des collectionneurs sur les œuvres numériques pour se rendre compte de la bonne voie sur laquelle se situe le crypto art.

La NFT Factory qui est un musée d’œuvres virtuelles est un projet de deux amateurs d’art : Benoît Couty et Thuy-Tien Vo son épouse. Ils s’y connaissent en arts et en valeur artistique depuis toujours. Ils ont décidé de se plonger dans le monde du web 3 depuis 2019. Le couple ouvre leur musée au public et accueille à bras ouverts les artistes qui ont de bonnes propositions d’œuvres.

Le déclic

En 2019 les cryptomonnaies, le nft et tous les événements qui entourent le numérique sur la blockchain ont été choyés et valorisés au plus haut point. A cette épique, Benoît et sa femme ont acheté leur premier nft. Ils se sont penchés sur ces œuvres numériques en se disant qu’elles allaient avoir une valeur intéressante d’ici quelques temps.

A l’époque, le couple achetait les nfts sur une fourchette de 10 euros à 100 euros. Le couple recevait également quelques œuvres en remerciement de quelques artistes satisfaits de leurs services au MoCa. Il s’agit du premier musée virtuel qu’ils ont ouvert en 2018 sur lequel on peut accéder facilement via web. 

Les enthousiastes des nft et de l’art ont remarqué la diversité et le charme des collections exposées au MoCa. Ces collectionneurs ont décidé d’acheter quelques pièces à Thuy-Tien Vo et son mari. Dès lors, le couple a compris que les nft étaient une valeur sûre et qu’ils allaient pouvoir travailler dessus. Actuellement, comme le dit Thuy-Tien Vo, le prix de l’art nft peut facilement atteindre les 100.000 euros.

Le déclic

Un domaine prometteur

L’art nft en France attire un public large. Toutefois, les événements relatifs à cette discipline sont concentrés à Paris actuellement. En 2021 par exemple, le MoCa a fêté ses 3 ans à l’ancien musée Pierre Cardin à Saint-Ouen. L’événement a attiré un public de passionnés et de curieux. Une collection exclusive a été mise à l’honneur lors de cet événement.

Le public du art nft a réagi positivement à l’exposition à l’ancien musée que Benoît et sa femme ont préparé. Le couple a décidé de créer un bureau de conseils pour les amateurs de ce domaine. Ils savaient que l’art nft a vraiment du potentiel. C’est une grande avancée qui nous laisse croire que les arts nft vont prendre le dessus très bientôt.

En effet, il ne s’agit plus d’un effet de mode actuellement. Les spéculateurs en art savent que l’art numérique a du potentiel. Les musées virtuels ouvrent à quelques endroits du monde. D’ailleurs, les maisons de ventes aux enchères comme Christie’s en sont les plus grands enthousiastes. Cette effervescence nous fait croire que l’avenir de l’art dans le web est tracé.

victoria

Passionnée par les cryptos, les NFT et plus généralement tout ce qui concerne la Blockain, je vous partage sur mon blog tous mes conseils ! Attention, je ne suis pas experte et ce que je dis ne doit absolument pas être pris comme une vérité absolue. Je ne suis pas conseillère en investissement 🙂

Retrouvez aussi mes articles sur mon compte LinkedIn !