Yuan numérique : un projet de loi visant à l'interdire aux États-Unis

Yuan numérique : un projet de loi visant à l’interdire aux États-Unis

L’entrée du yuan numérique sur le sol américain ne serait pas pour le plaisir de tous. Trois sénateurs aux USA ont avoué avoir de la réticence face à cette devise numérique. Selon ces trois sénateurs, le yuan numérique pourrait compromettre la sécurité des États-Unis d’Amérique.

Cette annonce n’a pas étonné l’autorité Chinoise qui se positionne toujours sur le versant positif dans cette histoire. Les économistes de leur côté ont leurs avis à émettre sur le sujet, et se penchent du côté de la macroéconomie.

Le yuan numérique ou e-yuan

Le yuan numérique ou e-yuan est la version virtuelle du yuan. Des versions numériques des monnaies fiduciaires ont en effet été créées dans la plupart des pays puissants pour permettre aux fiats de mieux se positionner face aux monnaies virtuelles.

Attention, ces monnaies numériques sont contrôlées par des autorités centrales. Tel n’est pas le cas des cryptomonnaies.

La Chine a lancé le yuan numérique en 2021. Lors de l’annonce du white paper, le gouvernement chinois a émis l’argument disant que la monnaie numérique est plus sécurisée que la cryptomonnaie. La monnaie numérique serait mieux protégée des risques de blanchiment d’argent.

Le yuan numérique ou e-yuan

Pourquoi cette monnaie virtuelle est menacée aux USA ?

Le yuan numérique est perçu d’un très mauvais regard aux États-Unis. Pourtant, cette monnaie numérique banque centrale est déjà accessible sur les applications d’appareils nomades. La concurrence économique entre les USA et la Chine est la première raison de l’hostilité américaine. C’est un fait que l’on ne peut nier et que plusieurs économistes attestent d’ailleurs.

Pour présenter leur réticence face à l’e-yuan, trois sénateurs américains stipulent la théorie de l’espionnage. Pour ces derniers, cette monnaie numérique a le potentiel d’infiltrer les données personnelles des citoyens. Le yuan numérique pourrait également être un outil de surveillance des affaires gouvernementales selon ces sénateurs.

Le gouvernement américain est de ce fait réticent vis-à-vis du fait de laisser le yuan numérique intégrer le quotidien de son peuple. Pourtant, en 2021, un ancien directeur de la banque centrale de Chine a tenu à préciser que l’e-yuan ne présente aucun paramètre permettant la surveillance des activités de ses utilisateurs.

Comment la Chine présente-t-elle les faits ?

Selon des dernières actualités, la Chine a tenu à renforcer sa position vis-à-vis du déploiement de son yuan numérique à travers le monde. Au gouvernement chinois d’émettre la théorie de l’intimidation face à la position américaine.

La réticence de ces 3 sénateurs se présenterait telle de l’intimidation selon l’ambassadeur chinois au Washington. C’est une intimidation face aux entreprises étrangères qui envisagent d’investir sur le sol américain. Le fait est que l’utilisation de cette monnaie numérique ne devrait pas permettre des manœuvres de surveillance selon l’ambassadeur.

En effet, les outils connectés devraient être les plus pointés du doigt dans cette affaire de crainte d’espionnage. De plus, le yuan numérique est centralisé contrairement aux cryptomonnaies dont les transactions se font sans contrôle central. Donc, il s’agirait plus d’un souci relevant d’une concurrence économique.

En bref, les USA ne seraient pas rassurés face à l’utilisation du yuan numérique par le peuple pour des raisons politiques.

Annaëlle

Vous connaissez l’expression BFF ? Best Friend Forever ? Et bien moi, Annaëlle, je suis la BFF de Victoria. Passionnée de crypto moi-aussi, je viens lui prêter main-forte sur son blog… en lui prêtant ma plume 🙂

Je publie également sur LinkedIn, suivez-moi !