WeChat lance les hostilités contre les comptes liés aux cryptomonnaies

WeChat lance les hostilités contre les comptes liés aux cryptomonnaies

WeChat est réticent aux actifs numériques. L’application mobile de messagerie la plus utilisée en Chine a décidé de ne plus accepter l’utilisation des  plateformes commerciales illégales. Si le Japon et d’autres pays d’Asie ne voient aucun inconvénient à l’intégration des cryptomonnaies et NFT dans les applications de communication, la Chine a expliqué sa position.

Après une mise à jour des conditions d’utilisation de l’application WeChat, le gouvernement chinois à fait entendre et comprendre sa méfiance vis-à-vis de l’univers cryptomonnaie et token non fongible. Les utilisateurs de crypto ont bien entendu été surpris par cette nouvelle. De plus, transgresser les règles encoure à des sanctions.

WeChat

WeChat est une application de messagerie d’origine chinoise. L’application est utilisée dans plusieurs pays du monde depuis son lancement en 2011. WeChat intègre les essentiels de la communication à distance : messagerie vocale et textuelle, appel audio et appel vidéo. L’application permet également le paiement par téléphone, la lecture de codes QR, et l’échange d’images.

La fonctionnalité bouteille à la mer différencie WeChat des autres applications de communication. Le concept consiste à laisser un message sur le réseau qu’un utilisateur au hasard pourra retrouver.

WeChat est soumis aux conditions de censure du gouvernement chinois. Tous les sujets sensibles y sont interdits sur le réseau. On ne peut par exemple y évoquer le statut du Tibet. Les modérateurs du réseau sont chargés d’éliminer toute trace de conversation non acceptée sans prévenir les utilisateurs concernés.

WeChat

Une mise à jour des règles

Lors de la mise à jour des conditions d’utilisation de l’application, l’équipe WeChat a souligné qu’il est désormais interdit d’utiliser les plateformes commerciales illégales sur le réseau. Les plateformes d’échange de cryptomonnaies et tous les sujets concernant la cryptomonnaie sont de ce fait éradiqués du site.

Le fait est que les cryptomonnaies sont décentralisés. Le gouvernement n’est donc pas en mesure de contrôler les échanges de crypto. Par crainte de manipulation, détournement ou blanchiment d’argent, le gouvernement n’accepte plus que l’on parle librement des cryptomonnaies sur WeChat.

Toutes les plateformes de cryptomonnaies sont donc retirées du réseau WeChat. Les plateformes de trading sont aussi concernées par ce déracinement. Les utilisateurs pour leur part ne peuvent simplement plus y parler de cryptomonnaie.

Relation entre la Chine et les cryptomonnaies

Les cryptomonnaies ne sont pas interdits en Chine. Par contre, le gouvernement est plus ou moins strict concernant son utilisation. D’ailleurs, plusieurs réglementations sont érigées à ce propos. Les chinois sont ainsi tenus de rester vigilants quant à l’utilisation des cryptomonnaies.

Par contre, cette relation de la Chine avec les cryptomonnaies ne change en rien les démarches déjà entreprises concernant le yuan numérique. Le yuan numérique est de toutes les façons une valeur virtuelle contrôlée par la banque centrale.

Ce changement de politique d’utilisation au sein de WeChat a surpris plusieurs utilisateurs. Ce sont notamment les habitués des cryptomonnaies qui déplorent la nouvelle. Selon quelques personnes, il s’agit notamment d’un anti-américanisme et cette théorie pourrait se tenir. La guerre de la Chine et les USA concernant l’utilisation des cryptos n’est pas nouvelle.

Annaëlle

Vous connaissez l’expression BFF ? Best Friend Forever ? Et bien moi, Annaëlle, je suis la BFF de Victoria. Passionnée de crypto moi-aussi, je viens lui prêter main-forte sur son blog… en lui prêtant ma plume 🙂

Je publie également sur LinkedIn, suivez-moi !