Terra renaissance

Terra renaît de ses cendres : faut-il y croire ?

Des plans visant à relancer la chaîne Terra Classic, auparavant “morte” voire, inexistante, ont pris effet, entraînant des gains de près de 1 900 % depuis le creux de 0,00004885 $ de juin dernier. Le projet dirigé par la communauté a mis en place plusieurs initiatives pour stimuler la demande, notamment le token burning et des opportunités de staking attractives. Terra est-elle en train de renaître de ses cendres ? Voici les détails.

La capitalisation de LUNC connait un certain succès

Après des débuts inquiétants, des mois d’absence et un silence exemplaire, Terra Classic (LUNC) est en train de conquérir certains investisseurs. En effet, alors que le tableau général des cryptomonnaies est dans le rouge, LUNC connait une hausse de son cours d’environ + 160% sur les 7 derniers jours. Avec une augmentation de plus de 57% au il y a quelques jours encore, LUNC se négocie actuellement à 0,00025868 $. Bien sûr,  c’est encore très loin du sommet (ATH) de 119$ atteint le 5 avril dernier, mais c’est respectable à moyen terme depuis la petite tragédie qu’elle a connu.

En outre, la capitalisation boursière de LUNC a aussi considérablement augmenté, car si en août dernier, elle était à 716 millions de dollars, aujourd’hui, elle atteint presque les 2,23 milliards de dollars. De plus, alors que certains qualifient désormais LUNC de jeton d’escroquerie, d’autres continuent de s’appuyer sur l’ancien réseau et de développer de nouveaux projets que l’on pourrait interpréter comme le début du succès sur le long terme. En bref, terra 2.0 pourrait rapidement trouver sa gloire !

Pourquoi ce succès soudant ?

Terra Classic qui est une blockchain qui a conservé son code original pré-fork, est passée entre les mains de sa communauté suite à son abandon par le fondateur Do Kwon. Ce dernier a créé Terra (LUNA) et c’est une nouvelle forme totalement indépendante de l’ancienne blockchain. Notez que cette communauté comprend la LUNC DAO, une organisation à laquelle il est désormais possible de déléguer ses LUNC afin de supporter le fameux token burning.

Le jalonnement des jetons LUNC a été rendu possible suite au passage à la version v22 du réseau en août dernier. D’ailleurs, le même jour, 182 milliards de jetons LUNC avaient été jalonnés par leurs détenteurs, soit 2,6% de l’offre totale par rapport au nombre de jetons en circulation. Trois jours plus tard, 402 milliards de jetons LUNC ont été placés en jalonnement, soit environ 6% de l’offre.

Selon les données de l’outil LUNC Burner, actuellement plus de 3 milliards de jetons LUNC ont été complètement retirés de la circulation suite à leur burn.

Bien que la communauté Terra Classic continue de prouver sa résilience et sa confiance dans le LUNC, tout le monde se demande si elle sera capable de véritablement redonner vie à ce qui était autrefois l’une des cryptomonnaies les plus capitalisées du marché. Le plan de sauvetage dont nous sommes actuellement témoins peut fonctionner.

victoria

Passionnée par les cryptos, les NFT et plus généralement tout ce qui concerne la Blockain, je vous partage sur mon blog tous mes conseils ! Attention, je ne suis pas experte et ce que je dis ne doit absolument pas être pris comme une vérité absolue. Je ne suis pas conseillère en investissement 🙂

Retrouvez aussi mes articles sur mon compte LinkedIn !