TELEGRAM ET TON

Telegram et blockchain TON facilitent la vie des utilisateurs dans leur achat de pseudonymes

Telegram a essayé diverses méthodes pour gagner de l’argent afin d’assurer la pérennité de l’entreprise. L’année dernière, on a vu Telegram introduire des spots publicitaires sur les chaînes publiques. La société a déjà lancé un plan payant qui permet de transférer des fichiers volumineux, des autocollants et des réactions exclusives, et la possibilité de convertir des messages vocaux en texte. La nouvelle annonce d’une vente aux enchères de noms d’utilisateur sur la blockchain est une autre étape pour obtenir un peu plus d’argent en banque. C’est en marche d’ailleurs, WeChat peut prendre des notes et voici les détails !

Des noms d’utilisateurs sécurisés

Cela fait 3 semaines maintenant qu’il est possible d’acheter des noms d’utilisateurs Telegram avec l’aide de la blockchain The Open Network. À cet effet, les quelque 700 millions d’utilisateurs actifs de Telegram sont aujourd’hui en mesure d’acquérir un ou plusieurs pseudos ayant le format « @xxx » par le biais d’un système de vente aux enchères sur la plateforme dédiée Fragment.

Depuis l’annonce officielle, ces noms d’utilisateurs s’arrachent à prix d’or et nous pouvons citer @nike qui s’est vendu à 480 000 USD, @king à 373 000 UDSD ou encore @esport qui a été obtenu à 258 000 USD. Comme c’est une vente aux enchères, le prix minimum est établi par le détenteur actuel du nom d’utilisateur qui intéresse et c’est à partir de là que le prix final sera établi.

C’est une bonne chose que des entreprises telles que Telefonca et Telegram aient ce genre d’initiative.

Un nouveau concept

Avec cette collaboration avec TON, Telegram permet à ses utilisateurs d’en retrouver d’autres en utilisant plusieurs noms d’utilisateurs. En effet, si vous achetez plusieurs noms d’utilisateurs basés sur la blockchain, vous pourrez les utiliser partout dans Telegram et surtout, vous serez en mesure d’utiliser un nom d’utilisateur dans des groupes de discussion spécifiques.

Par ailleurs, en faisant l’acquisition d’un nom d’utilisateur sur Telegram, vous pourrez vous permettre d’utiliser moins de 5 caractères et en plus, vous pourrez garder tous les noms d’utilisateurs acquis grâce à ce système. En somme, ce concept est une grande première dans l’histoire des médias sociaux. Grâce à lui, les gens peuvent posséder pleinement leur identité sur une plateforme en particulier.

Telegram a toujours de grandes ambitions dans le monde du web3, mais à certains moments, ces projets ont été mis dans des parenthèses. En 2018, la société a échafaudé des plans pour mettre en place le projet de blockchain Telegram Open Network (TON) et une offre initiale de pièces de monnaie. Le projet a reçu le soutien d’investisseurs de renom, dont Benchmark et Lightspeed Capital, qui ont investi 1,7 milliard USD. Toutefois, après une bataille juridique avec la Securities and Exchange Commission des États-Unis, Telegram a été contraint de renoncer au projet. Heureusement que Telegram a su se rattraper avec ce concept de nom d’utilisateur.

Annaëlle

Vous connaissez l’expression BFF ? Best Friend Forever ? Et bien moi, Annaëlle, je suis la BFF de Victoria. Passionnée de crypto moi-aussi, je viens lui prêter main-forte sur son blog… en lui prêtant ma plume 🙂

Je publie également sur LinkedIn, suivez-moi !