MoneyGram Bitcoin

MoneyGram s’ouvre au Bitcoin et ça fera des merveilles

Au fur et à mesure que des entreprises sérieuses adoptent les cryptomonnaies, les transactions deviennent de plus en plus accessibles. C’est une preuve tangible de l’avancement du monde vers le web3. Aujourd’hui, c’est MoneyGram, le grand concurrent de Western Union qui fait un très grand pas. MoneyGram s’ouvre en effet, aux cryptomonnaies et voici les détails.

MoneyGram dit oui aux cryptomonnaies

En Janvier 2022, MoneyGram signe un partenariat avec Coinme et à partir de là, il prouve au monde entier qu’il est prêt à s’ouvrir aux cryptomonnaies. Notez que MoneyGram permet maintenant d’acheter des BTC, des ETH et des LTC à partir de son application, ce qui est actuellement une excellente nouvelle pour ceux qui les utilisent.

Pour le moment, il n’est possible d’accéder à ce service que lorsqu’on habite aux USA et on sait également qu’en 2023, d’autres cryptomonnaies vont être ajoutées à cette liste. MoneyGram a fait une incursion dans le secteur des cryptomonnaies avec son partenariat avec Ripple, qui avait été annoncé initialement en 2019.

Les deux entreprises ont officiellement mis fin à leur partenariat en mai dernier après que Ripple ait été poursuivi par la Securities and Exchange Commission des États-Unis en décembre 2020. Quoi qu’il en soit, MoneyGram est en bonne voie.

MoneyGram

Le web3 est plus rapide

L’intérêt de MoneyGram pour les cryptos peut provenir de la conviction que les monnaies numériques comme le bitcoin peuvent réduire les coûts et augmenter la vitesse de paiement des envois de fonds. Cependant, certains experts affirment que c’est plus compliqué que cela. En effet, même si les cryptomonnaies peuvent réduire certains coûts de transfert de fonds, les fournisseurs doivent encore payer pour des éléments tels que la conformité réglementaire et les règles de connaissance du client.

L’espace des paiements transfrontaliers se numérise, ce qui signifie des transferts de fonds plus rapides, même sans crypto. Selon Juniper Research, le marché des transferts d’argent et des envois de fonds numériques devrait atteindre 4,4 billions de dollars d’ici 2027, contre 2,5 billions de dollars en 2022. Des partenariats cryptographiques comme celui conclu entre MoneyGram et Stellar contribuent actuellement à alimenter la croissance des transferts de fonds numériques.

Cependant, les monnaies numériques ont des cas d’utilisation clairs en matière de transferts de fonds. Il est possible que les consommateurs vivant dans des pays où la volatilité des devises est élevée puissent utiliser des stablecoins ancrés au dollar américain pour améliorer leur pouvoir d’achat.

Avec l’avancée indéniable vers le web3, les banques ont intérêt à proposer des produits innovants, incluant les cryptomonnaies. En outre, alors que MoneyGram va faire des merveilles avec ses nouveaux services, il est possible que Western Union fasse également de très grand pas, celui d’inclure les cryptomonnaies dans son fonctionnement et ses produits.

victoria

Passionnée par les cryptos, les NFT et plus généralement tout ce qui concerne la Blockain, je vous partage sur mon blog tous mes conseils ! Attention, je ne suis pas experte et ce que je dis ne doit absolument pas être pris comme une vérité absolue. Je ne suis pas conseillère en investissement 🙂

Retrouvez aussi mes articles sur mon compte LinkedIn !