L'Iran est désormais un utilisateur dévoué des cryptomonnaies

L’Iran est désormais un utilisateur dévoué des cryptomonnaies

Les cryptomonnaies ouvrent des opportunités aux utilisateurs. Ces actifs numériques ne sont jusqu’ici pas soumis à la censure. Les pays en voie de développement commencent à l’intégrer dans les échanges financiers. La tendance du marché actuel prouve qu’il ne s’agit plus d’une ruée sur l’or, mais d’un renouvellement d’habitudes économiques.

En Iran, les crypto-actifs sont désormais propulsés sur un rang favorable. Le pays se fie aux cryptomonnaies pour régler leurs importations. Le potentiel du crypto dans ce domaine pourra gagner d’autres pays dans l’avenir. L’Iran prouve que l’échange est bien faisable. C’est une grande première dans l’histoire des crypto-actifs.

L’Iran utilise les cryptomonnaies pour importer

C’est à l’agence de presse iranienne Tasnine d’annoncer la nouvelle. L’Iran a utilisé les cryptomonnaies pour la première fois dans ses affaires d’importation. La valeur déployée lors de cet échange a atteint les 10 millions de dollars. Par contre, le crypto utilisé n’a pas été révélé. Il peut bien s’agir du BTC ou d’une autre cryptomonnaie.

L’Iran aurait pris cette initiative pour contrecarrer les sanctions. En effet, l’Iran a très souvent fait l’objet de sanctions internationales sur le plan économique. Les cryptomonnaies apportent un nouveau souffle aux possibilités du pays. D’ailleurs, l’Iran a commencé à autoriser l’utilisation des cryptos dans l’importation en 2020. 

Maintenant que ce premier échange a bien abouti, l’Iran en trouve les avantages. Les cryptomonnaies pourraient également servir dans le même but pour les pays comme la Centrafrique. D’ailleurs, le Centrafrique utilise également le BTC comme monnaie officielle.

Les importations roulant sur la cryptomonnaie pourraient profiter à la sphère économique internationale. Quoi qu’il en soit, les mesures de sécurité devraient être prises dans le même temps pour limiter les actes de piratages. Il faudra également prendre en considération la valeur des cryptomonnaies vis-à-vis des récentes chutes du marché et de plusieurs crypto-actifs.

L’Iran utilise les cryptomonnaies pour importer

L’Iran vulgarise la cryptomonnaie

L’utilisation des crypto monnaies en Iran ne se limite pas aux importations. Dans le pays, les cryptos jouent un rôle dans les échanges au quotidien. Plusieurs iraniens utilisent aujourd’hui les cryptomonnaies pour les achats de biens et de services. Les crypto-actifs procureraient plus de facilités pour les iraniens.

Il faut aussi noter que l’inflation a beaucoup influencé la vie économique du pays. Les Iraniens sont contraints de se tourner vers les crypto-actifs. Même si les cryptomonnaies ont chuté en valeur cette année, leur utilisation pourrait aider face à l’inflation. 

Plusieurs pays comme Dubaï, ou encore l’Argentine et quelques pays d’Europe utilisent d’ailleurs la cryptomonnaie pour les affaires courantes. Le volume des échanges n’est pas aussi grand qu’on pourrait l’imaginer, mais les crypto-actifs gagnent du terrain dans tous les cas.

L’Iran est pionnier dans l’utilisation des cryptomonnaies pour les importations. Cette tendance semble gagner toutes les pensées de la sphère crypto en ce moment.

Annaëlle

Vous connaissez l’expression BFF ? Best Friend Forever ? Et bien moi, Annaëlle, je suis la BFF de Victoria. Passionnée de crypto moi-aussi, je viens lui prêter main-forte sur son blog… en lui prêtant ma plume 🙂

Je publie également sur LinkedIn, suivez-moi !