L'exchange Bybit poursuit son déclin avec le licenciement de 30 % de ses employés

L’exchange Bybit poursuit son déclin avec le licenciement de 30 % de ses employés

La plupart des exchanges de cryptomonnaies et de NFT souffrent depuis le début de cette année de l’éclatement de la bulle des cryptoactifs. Les investisseurs se sont massivement retirés de la scène. On doit ce boycott à la baisse du prix des cryptomonnaies phares et au désintérêt soudain des investisseurs pour le secteur NFT.

Bybit la plateforme de trading de cryptomonnaies est obligé de faire une compression de personnel. Elle n’est pas la première plateforme à avoir appliqué une mesure aussi contraignante que le licenciement de plusieurs employés. D’ailleurs, ce n’est pas la première fois que Bybit prend une telle décision.

Le bear market des cryptomonnaies en cause

La valeur des cryptomonnaies repose sur de pures spéculations. Les investisseurs misent leurs actifs en se fiant à ce que dicte l’instinct des analystes et des spéculateurs. Quand les mises sont intéressantes sur une valeur numérique, les spéculateurs en accordent un intérêt majeur. Dans le cas inverse, les investisseurs se retirent massivement.

Quand les investisseurs quittent le navire, les plateformes d’échange de cryptomonnaies perdent de la clientèle. Lorsque le marché s’amenuise, ces plateformes sont obligées de revoir leur stratégie pour maintenir le bateau à flot. Bybit n’est pas la seule plateforme à avoir souffert du bear market des cryptomonnaies ; Gate.io en est une autre.

Le bear market des cryptomonnaies en cause

Bybit licencie du personnel

Bybit n’est pas à sa première compression de personnel. La plateforme de trading a déjà entrepris ce mouvement lors de la première moitié de l’année 2022. Au cours de cette première vague, 30% du personnel de l’entreprise a été licencié. Pour cette deuxième vague de licenciement, l’entreprise s’est encore séparée de 30% de son personnel.

La compression de personnel est bien la seule solution possible pour Bybit en ce moment. L’entreprise doit renforcer son capital pour mieux agir en cette période où le marché des cryptomonnaies souffre littéralement. La réduction des dépenses permet à l’entreprise de continuer et d’adhérer aux prochains concepts qui marchent.

Malgré les difficultés rencontrées actuellement, Bybit indemnise les employés licenciés. L’entreprise propose aussi des mesures d’accompagnement aux licenciés pour les aider à suivre une nouvelle voie professionnelle.

Est-ce une bonne idée de licencier du personnel ?

La majorité des plateformes d’échange de cryptomonnaies sont obligées de procéder par le licenciement de personnel pour rester opérationnelles dans ce contexte du bear market. Autrement, elles seraient contraintes de garder un rythme presque impossible à préserver avec le manque de liquidité et risquer la faillite.

Le secteur est-il encore intéressant pour les chercheurs d’emploi ?

Les entreprises d’échanges de cryptomonnaies réduisent le nombre de leur personnel. Par contre, le web3 en général est un terrain recruteur pour les chercheurs d’emploi. Dans le contexte actuel, ce secteur recrute notamment des ingénieurs, techniciens et tout esprit qualifié pour mieux exploiter le métaverse et ses composants.

En ce sens, malgré la baisse du marché, les branches d’activité alimentées par la cryptomonnaie sont encore en expansion. Les plateformes comme Bybit sont contraintes de faire de la compression de personnel, mais ceci ne veut pas dire que les cryptomonnaies ne se relèveront jamais.

victoria

Passionnée par les cryptos, les NFT et plus généralement tout ce qui concerne la Blockain, je vous partage sur mon blog tous mes conseils ! Attention, je ne suis pas experte et ce que je dis ne doit absolument pas être pris comme une vérité absolue. Je ne suis pas conseillère en investissement 🙂

Retrouvez aussi mes articles sur mon compte LinkedIn !