Les grandes banques portugaises sont hostiles aux cryptomonnaies ! Mais que se passe-t-il ?

Les grandes banques portugaises sont hostiles aux cryptomonnaies ! Mais que se passe-t-il ?

Deux grandes banques portugaises prennent des décisions radicales vis-à-vis de l’utilisation des cryptomonnaies. Le Portugal est pourtant l’un des pays où l’utilisation du crypto et la création de comptes de devise numérique sont le plus courantes. Selon les sources, les banques portugaises craignent le blanchiment d’argent.

La bourse de cryptomonnaies portugaise CryptoLoja ne peut plus ouvrir de compte de devise numérique dans le pays. Tous les comptes liés aux cryptomonnaies existant au Portugal seraient fragilisés par cette décision. En effet, cette réforme dans la sphère crypto fait relativement vaciller la situation des détenteurs de cryptomonnaies au Portugal.

Une décision inattendue

Vers la fin du mois de juillet, la Banco Comercial Portugues a clos les comptes de la bourse CryptoLoja. La Banco Santander s’est également montrée hostile vis-à-vis des cryptomonnaies et a suivi les pas de la première banque du pays. CryptoLoja ne s’attendait pas à cette décision des deux principales banques du pays.

Bien avant cet événement, deux petites banques ont déjà fermé les comptes CryptoLoja mis à la bonne gérance de leurs institutions. Comme il s’agissait de petites banques, le fondateur de CryptoLoja ne pensait pas que l’événement allait prendre une plus grande ampleur. 

CrypoLoja a été pris au dépourvu. Il se trouve que ce n’est pas la seule bourse de cryptomonnaies qui s’est trouvée dans la même situation. D’autres bourses ont été affectées par la même décision. Crypto the Mind, une société crypto d’envergure n’a plus eu l’autorisation d’ouvrir de compte dans le pays depuis des mois.

Désormais donc, les cryptomonnaies pourraient être bloquées par toutes les banques portugaises. La raison n’est peut être pas uniquement la peur du blanchiment d’argent. Les détenteurs de cryptomonnaies au Portugal trouvent cette situation désolante. Les devises numériques ont pourtant un potentiel économique face à l’inflation.

Une décision inattendue

La situation des cryptomonnaies vacille au Portugal

Ce fut à Banco Comercial d’annoncer qu’ils prenaient leur disposition en cas de transaction suspecte de crypto. Ils doivent rester vigilants concernant les éventuelles utilisations des devises numériques dans les affaires criminelles. Même si les bourses de crypto qui ont opéré au pays ont reçu l’autorisation de la banque centrale, elles ne sont plus en mesure d’opérer.

Le fait est qu’au Portugal, les cryptomonnaies ne sont pas taxées. Les utilisateurs ont ainsi tout le loisir d’effectuer les transactions en toute liberté. C’est l’une des raisons qui poussent les Européens à œuvrer sur le marché portugais des cryptomonnaies. Actuellement, une réforme est prévue pour limiter les dégâts selon les grandes institutions financières.

Le Portugal compterait taxer les utilisateurs possédant plus de 5 100 USD de cryptomonnaies dans leur compte. Ce compromis pourrait faire revivre le marché de la cryptomonnaie au Portugal. Une telle régulation pourrait en effet bénéficier aux utilisateurs comme au pays. C’est d’ailleurs l’un des buts recherchés par les institutions comme l’Autorité des Marchés Financiers (AMF).

Malgré cela, la situation des cryptomonnaies vacille au Portugal. Les actuelles restrictions ne rassurent pas les bourses de cryptomonnaies. Ces dernières espèrent obtenir des autorisations d’opérer dans d’autres pays. D’une manière ou d’une autre, les utilisateurs de crytomonnaies doivent s’attendre à une régulation graduelle des devises numériques.

Annaëlle

Vous connaissez l’expression BFF ? Best Friend Forever ? Et bien moi, Annaëlle, je suis la BFF de Victoria. Passionnée de crypto moi-aussi, je viens lui prêter main-forte sur son blog… en lui prêtant ma plume 🙂

Je publie également sur LinkedIn, suivez-moi !