App Store accessible

L’App Store joue au petit malin ! Il s’ouvre aux NFT et aux cryptomonnaies, mais à ses propres règles !

C’est une grande première, App Store est en train de révolutionner le monde en permettant la vente et les échanges de cryptomonnaies et de NFTs sur sa plateforme. C’est une excellente nouvelle pour les développeurs et ceux qui ont déjà commencé leur conquête du web3 et pourtant, les choses pourraient être plus compliquées, on parle même de cadeau empoisonné. Si vous souhaitez en savoir plus, voici les détails.

Un cadeau empoisonné

Apple a fait quelque chose d’innovant et de réjouissant, mais ce n’est pas réellement une bonne chose. En effet, le géant permet désormais les échanges et les achats de cryptomonnaies et de NFTs depuis l’App Store, mais il faudra respecter des conditions assez strictes.

Les développeurs et ceux qui vendent des NFT peuvent le faire dans l’application même, mais s’il y a des fonctionnalités à acheter dans le futur, l’achat devrait être fait dans l’App Store, sans quoi les modifications ne seront pas effectives. App Store interdit donc les développeurs de permettre à leurs clients de profiter pleinement des NFTs qui n’ont pas été achetés sur l’App Store.

C’est là que la notion de cadeau empoisonné prend réellement son sens puisqu’App Store prendra une commission de 30% sur chaque transaction en plus d’interdire l’acquisition et la disposition des mises à jour de nouvelles fonctionnalités des NFT acquis, sur d’autres plateformes. Acheter sur l’App Store est très pratique, mais les charges qui sont liées à l’achat, de côté de l’acheteur comme du côté du vendeur, sont importantes.

Apple et les NFT

Les changements auxquels s’attendre

Outre les changements déjà annoncés, il faudra aussi s’attendre à ce qu’Apple inclue dans la section des contenus répréhensibles les concepts qui tirent profit d’événements d’actualité tels que les conflits violents, les attaques terroristes et les épidémies. Apple ajoute également dans les contenus répréhensibles, les applications qui peuvent inclure de la pornographie ou qu’on peut utiliser pour faciliter la prostitution ou le trafic et l’exploitation d’êtres humains dans la section des contenus répréhensibles.

Apple interdit aux applications d’utiliser sans autorisation de la musique provenant d’iTunes ou d’Apple Music comme bande sonore d’un jeu ou comme musique de fond d’une vidéo ou d’un collage d’images. Les applications pour maisons intelligentes qui prennent en charge la norme Matter IoT doivent utiliser le cadre de support d’Apple pour lancer des pings. Enfin, les développeurs doivent fournir un accès complet aux évaluateurs de l’App Store par le biais d’un compte de démonstration actif ou d’un mode démo afin qu’ils puissent tester les fonctionnalités basées sur le compte.

Pour le moment, on ne sait pas encore si Apple mettra son cloud au service du web3, mais pour le moment, son cadeau empoisonné fait beaucoup parler de lui. Quoi qu’il en soit, c’est déjà une bonne chose de pouvoir acheter des NFTs et d’autres produits du web3 dans l’App Store.

victoria

Passionnée par les cryptos, les NFT et plus généralement tout ce qui concerne la Blockain, je vous partage sur mon blog tous mes conseils ! Attention, je ne suis pas experte et ce que je dis ne doit absolument pas être pris comme une vérité absolue. Je ne suis pas conseillère en investissement 🙂

Retrouvez aussi mes articles sur mon compte LinkedIn !