SBERBANK

La Russie renforce sa position de force avec Sberbank

En février, la plateforme Blockchain Atomyze est devenue la première entreprise à recevoir une licence en Russie pour échanger des actifs numériques. Désormais, la Sberbank et l’écosystème financier Lighthouse ont également reçu le feu vert pour entrer dans la mêlée cryptographique. Avec ce geste, la Russie renforce sa position de force et pourrait être ouverte à nouveau aux paiements internationaux et voici les détails.

La banque Sberbank crée sa propre blockchain

Depuis le début de la guerre, la Russie s’est vu être boycottée de partout et donc, le fait que la banque Sberbank prenne une telle initiative pourrait marquer le début de quelque chose d’intéressant pour ce pays. En effet, Sberbank a créé sa propre blockchain et le 9 juillet, Sber a effectué une émission d’actifs financiers numériques d’un milliard de roubles (environ 16 millions de dollars) avec sa filiale SberFactoring. Ce fut d’ailleurs la première transaction de la plateforme.

La transaction a une période de maturité de trois mois. Dans un communiqué de presse, le vice-président du conseil d’administration de la banque détenue en partie par l’État, Anatoly Popov, a révélé que cet exploit a été rendu possible par l’étroite coopération de nombreuses divisions de la banque avec la Banque centrale de Russie (CBR). La plateforme de Sberbank sera bientôt disponible pour toutes les entreprises clientes de la banque, a-t-elle indiqué.

La Russie s’efforce d’améliorer sa surveillance des transactions en cryptomonnaies et pourrait commencer à introduire une réglementation du secteur dans le courant de l’année, d’après les responsables de ce projet. Avec une telle avancée, la Russie ne craindra plus les restrictions de BitMex.

banque de Russie

Une initiative approuvée par le Banque Centrale de Russie

La Banque centrale de Russie approuve cette initiative et elle a même donné son accord pour le lancement du projet dès Juin 2022. D’ailleurs, cette structure devient de plus en plus souple par rapport à la blockchain puisqu’en Février 2022, elle a octroyé une licence à la plateforme Atomyze et ladite plateforme a effectué sa toute première transaction le 29 Juin.

La décision de la Banque centrale de Russie d’autoriser la Sberbank à émettre des actifs numériques constitue une rupture rapide avec sa position d’avant-guerre sur les cryptomonnaies. Les autorités russes cherchaient auparavant à interdire complètement les cryptomonnaies en 2021, et la banque centrale est allée jusqu’à les qualifier de “menace pour la stabilité financière.”

Pour Sberbank, le pivot crypto de la Banque centrale de Russie est une perspective bienvenue. Le prêteur tente d’entrer sur le marché des cryptomonnaies depuis fin 2020, lorsque le PDG Herman Gref a déclaré que la banque se préparait à lancer sa propre cryptomonnaie, appelée Sbercoin, avec l’aide de JPMorgan.

Alors qu’il y a quelques mois, la Banque de Russie voulait faire pression en faveur d’un projet de loi visant à modifier la loi de 2020 sur les actifs numériques, qui interdirait l’émission de cryptomonnaies, le commerce et la publication d’informations sur ces services, les choses ont bien changé aujourd’hui. Il est même possible que la Russie rattrape les États-Unis dans l’utilisation des cryptomonnaies.

Annaëlle

Vous connaissez l’expression BFF ? Best Friend Forever ? Et bien moi, Annaëlle, je suis la BFF de Victoria. Passionnée de crypto moi-aussi, je viens lui prêter main-forte sur son blog… en lui prêtant ma plume 🙂

Je publie également sur LinkedIn, suivez-moi !