Do Kwon : dans le viseur de la justice et des investisseurs Sud-coréens

Do Kwon : dans le viseur de la justice et des investisseurs Sud-coréens

Le crash de la cryptomonnaie Luna et l’arrêt de sa première blockchain Terra ont fait couler de l’encre. Aujourd’hui encore, la crypto sphère est scotchée sur cette affaire. Ce serait l’une des histoires d’investissement en monnaie virtuelle les plus catastrophiques depuis la création des cryptomonnaies.

La perte occasionnée par le crash a affecté aussi bien l’investisseur aguerri que l’investisseur novice. Les chiffres poussent à repenser les placements en crypto. Zoom sur les essentielles de cette affaire d’effondrement qui n’a toujours pas d’issu.

Une perte de milliards de dollars

Le premier crash de la crypto Luna et de son stablecoin USDT a entrainé une perte de 60 milliards de dollars et des poussières. Suite au retour maladroit de la crypto, les choses ne se sont pas améliorées. Si Terralab et Do Kwon ont pensé qu’ils allaient pouvoir remédier ne serait-ce que partiellement cette perte, ils sont tombés sur une grosse déception.

Luna 2.0 sur sa blockchain Terra 2.0 a été lancée à 17 USD lors de son retour. Malheureusement, en quelques heures, sa valeur a chuté de presque la moitié de son prix de lancement. La perte persiste et aujourd’hui, on n’est pas sûr de voir un issu pour Luna 2.0.

Une perte de milliards de dollars

Une enquête pour fraude se poursuit

Une enquête pour fraude se poursuit actuellement. Ce crash aurait été le résultat d’une vile manipulation impliquant ceux qui ont permis à Terra Luna d’exister. Le fondateur Do Kwon est le premier à être montré du doigt dans cette enquête. L’autorité sud-coréenne pense que le fondateur lui-même aurait initié des manœuvres douteuses pour détourner les fonds de l’écosystème Terra Luna.

Actuellement, l’enquête se poursuit et on n’a pas encore mis un nom définitif au coupable du crash. En effet, il est assez difficile de retracer les fraudes sur blockchain.

Do Kwon est toujours en mauvaise position

Do Kwon a été visité à son domicile par un investisseur qui a perdu plus de 2 millions de dollars après le crash de Luna. L’investisseur lui a demandé des explications sur les vraies causes du crash. L’individu a été rapidement arrêté par la police.

Ensuite, cinq autres investisseurs ont directement porté plainte contre Do Kwon après avoir perdu de grosses sommes d’argent. Les plaintes se seraient accumulées ; on en enregistre plus de 70 actuellement. Do Kwon risque l’emprisonnement si les preuves venaient à justifier ses éventuels méfaits.

La réalité des pertes auprès des sud coréens

Les sud coréens ont toujours vu un génie de la cryptomonnaie en Do Kwon. Les utilisateurs de crypto en Corée du Sud le portaient haut dans leur estime. Une poignée de suiveurs lui font toujours confiance actuellement. Par contre, il a plus « d’ennemis » que de followers sur les réseaux et notamment dans son pays natal.

Malheureusement, Luna a été échangée et utilisée par 280 000 personnes en Corée du Sud. Il s’agit donc d’une perte majeure pour un millier de personnes !

Cette affaire n’est pas close et les autorités coréennes poursuivent l’enquête pour essayer de réellement mettre un nom sur le coupable.

Annaëlle

Vous connaissez l’expression BFF ? Best Friend Forever ? Et bien moi, Annaëlle, je suis la BFF de Victoria. Passionnée de crypto moi-aussi, je viens lui prêter main-forte sur son blog… en lui prêtant ma plume 🙂

Je publie également sur LinkedIn, suivez-moi !