bitcoin perdus

Avec ses mains de fer, l’AMF mène la vie dure aux influenceurs crypto

L’Autorité des Marchés Financiers (AMF) et l’Autorité de Régulation Professionnelle de la Publicité (ARPP) surveillent les influenceurs crypto. Ces deux autorités compétentes dans la régulation des publicités et des actifs numériques estiment qu’il est temps de régulariser le secteur. En effet, les cryptomonnaies sont considérées aujourd’hui en actifs numériques. 

Depuis leur mise sur le marché, les cryptomonnaies n’ont jamais fait l’objet de vraies régulations. Les investisseurs ont toujours eu une totale liberté de manipulation. Les influenceurs jouissaient aussi de cette liberté. Ils pouvaient professer tout ce qu’ils voulaient sur les réseaux sociaux, que ce soit dans leurs publications ou en vidéo.

L’AMF est devenue hostile à cette pratique, connaissant la constante évolution du marché des cryptos. Un suivi de près s’avère nécessaire pour limiter la diffusion de publicités mensongères. C’est à ce niveau qu’intervient l’ARPP. Les nouvelles mesures ne plaisent pas forcément aux influenceurs, bien qu’il ne soit plus possible de faire marche arrière.

L’AMF est sur le dos des influenceurs crypto

L’AMF a annoncé qu’il est temps de surveiller les actifs numériques que représentent les cryptomonnaies. Pour mener à bien la surveillance, l’AMF est en partenariat avec l’ARPP. Les deux entités désirent encourager l’influence responsable. Pour cela, l’AMF incite à la création d’une recommandation de l’ARPP sur les communications portant sur des actifs numériques et offres de jetons .

Il ne s’agit pas d’instaurer des restrictions. Les influenceurs réseaux sociaux sont toujours libres d’exercer leur mission. Seulement, ils ont l’obligation de respecter les recommandations de l’ARPP pour un exercice de leur fonction respectueux des demandes de l’AMF. 

Ce n’est pas la première fois que les influenceurs crypto et les influenceurs réseaux sociaux font face à une telle demande de régulation. Cette fois-ci, l’AMF et l’ARPP comptent instaurer les réglementations dans les délais les plus brefs.

L’AMF est sur le dos des influenceurs crypto

Les arguments de l’AMF et de l’ARPP

L’AMF et l’ARPP dénoncent notamment la publicité mensongère induite par les influenceurs sur les réseaux sociaux. Actuellement où le cours des cryptomonnaies est malmené par l’inflation, l’AMF estime encore plus important d’instaurer les règles. Selon les responsables de l’AMF, les influenceurs ne doivent plus continuer de faire la promotion des cryptomonnaies qui ne pourraient pas se relever.

Il est contre éthique de promouvoir un produit ou un actif financier qui ne permettra pas aux investisseurs de faire les gains escomptés. L’AMF et l’ARPP suggèrent déjà aux influenceurs de promouvoir les actifs financiers en relatant des vrais faits. Vendre du rêve au public n’est pas l’approche la plus saine pour faire de la publicité au stade où l’on est. 

Cette initiative de l’AMF en partenariat avec l’ARPP est justifiée et légitime. Instaurer quelques règles autour de l’influence est une bonne chose non seulement pour les investisseurs, mais aussi pour l’avenir des cryptomonnaies.

Annaëlle

Vous connaissez l’expression BFF ? Best Friend Forever ? Et bien moi, Annaëlle, je suis la BFF de Victoria. Passionnée de crypto moi-aussi, je viens lui prêter main-forte sur son blog… en lui prêtant ma plume 🙂

Je publie également sur LinkedIn, suivez-moi !