Comment se déclenche un séisme ?

Phénomène inévitable, mais qui peut se révéler être catastrophique, le séisme est une des nombreuses activités de la planète Terre qui montrent qu’elle est vivante et en perpétuel changement. Mais les véritables causes de son apparition peuvent parfois être floues. Nous allons vous expliquer en détail les facteurs déclencheurs et les informations utiles sur ce phénomène.

Qu’est-ce qu’un séisme ?

La surface de la Terre est constituée de nombreuses plaques rocheuses placées les unes à côté des autres, à la manière d’un ballon de foot constitué de différents morceaux de cuir reliés par des coutures.

Comment se déclenche un séisme
Le séisme est le fruit de mouvements des plaques terrestres

Ces plaques sont en mouvement constant, entrainant parfois une libération importante d’énergie lorsque le mouvement est prononcé. Cette énergie se manifeste sous forme de tremblement de terre, communément appelé séisme.

L’épicentre est un terme qui désigne le point de départ du séisme, c’est-à-dire le lieu exact où il a débuté. Il peut être situé partout sur la surface de la Terre, que ce soit en mer (plus précisément, dans les fonds marins) ou sur la terre ferme.

Mécanisme de déclenchement d’un séisme

Entrons plus en détail dans le mécanisme de déclenchement d’un séisme. Comme cité plus haut, les plaques tectoniques sont en perpétuel mouvement, engendrant des frictions plus ou moins violentes sur les roches les constituant.

Lorsque les contraintes sont trop importantes, ces dernières se désagrègent complètement, libérant une énergie qui va se manifester sous la forme d’ondes sismiques. Selon l’importance du mouvement des plaques, l’énergie libérée va être grande ou non, influant sur le niveau de gravité du séisme et des dégâts qu’il risque d’occasionner.

Les volcans sont également des éléments déclencheurs de séisme. En effet, ceux qui sont encore en activité provoquent des mouvements profonds de magma sous la surface de la Terre, générant des séismes de manière régulière. C’est la raison pour laquelle les activités sismiques sont fréquentes dans les régions volcaniques.

Séismes tectoniques : les plus dévastateurs

Les séismes les plus violents sont souvent ceux causés par le glissement de deux plaques tectoniques l’une sur l’autre. Ce mouvement se fait constamment au niveau de deux plaques qui se joignent, et de l’énergie est emmagasinée petit à petit à chaque glissement.

Une fois un point de rupture atteint, l’énergie est libérée, causant un séisme très violent. Ce type de séisme est très dévastateur et la majorité des catastrophes majeures causées par les séismes recensés à ce jour sont provoquées par des tremblements de terre tectoniques.

Afin de mesurer la puissance d’un séisme, les sismologues ont d’ailleurs créé deux échelles : Mercalli et Richter. La première va de 1 à 12, 1 étant quasiment imperceptible et 12 équivalant à des dégâts apocalyptiques. La seconde (Richter) se traduit en magnitude, allant de moins de 3,5 pour les secousses non ressenties par les humains, à 8 et plus pour un séisme pouvant ravager une ville entière.

Les séismes les plus dévastateurs ces 100 dernières années

Le XXe siècle a été le témoin d’activités sismiques tristement mémorables. La première s’est déroulée à Messine, en Italie, le 28 décembre 1908, avec une magnitude d e7,5 et ayant causé plus de 100 000 morts.

La seconde s’est produite à Gansu, en Chine le 16 décembre 1920, avec une magnitude de 8,6 et provoquant environ 200 000 morts.

La troisième a eu lieu au Japon, à Tokyo le 1 septembre 1923, causant plus de 143 000 morts pour une magnitude de 8,3.

Toujours en Chine, dans la région de Xining, celle du 22 mai 1927 possédait une magnitude de 8,3 pour 200 000 morts.

Le début du XIXe siècle a également déjà connu des tragédies catastrophiques, notamment le séisme à Sumatra, en Indonésie le 26 décembre 2004 avec une magnitude de 9,4 ayant tué plus de 228 000 personnes et celui de Port-au-Prince, à Haïti, le 12 janvier 2010 avec une magnitude de 7,2 pour 230 000 morts.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *