Cigarette électronique : quels sont les risques ?

Cigarette électronique : quels sont les risques ?

Depuis l’introduction de la cigarette électronique sur le marché il y a environ une décennie, ce produit fait couler beaucoup d’encre. Certains utilisateurs auraient notamment été gravement blessés suite à l’explosion de leur e-cig. D’ailleurs, le rapport publié par la CDC ou Centers for Disease Control and Prevention (Centres pour le contrôle et la prévention des maladies) aux États-Unis est alarmante. Selon ce document datant du mois de novembre 2019, des dizaines de cas de décès et près de deux milliers de cas de maladies pulmonaires liées à la cigarette électronique auraient été enregistrés. Mais quels sont donc les véritables risques de la cigarette électronique ?

La cigarette électronique qui explose

Parmi les risques pour lesquels la cigarette électronique est pointée du doigt, on retrouve l’explosion. Avant de statuer sur ce phénomène, il faut savoir que certains dispositifs sont destinés à des utilisateurs experts. Il s’agit sont notamment les mods (e-cigs modifiées) mécaniques. Ces dispositifs se distinguent par l’absence de sécurité électronique et requièrent une parfaite maitrise de la part de l’utilisateur.

Cigarette électronique : quels sont les risques ?
Utiliser des appareils qui suivent les normes pour éviter les explosions.

L’explosion peut survenir au niveau de l’accumulateur en lithium, un métal très réactif qui explose facilement. Une inversion de polarité, un mauvais état de la batterie, l’utilisation d’un fil résistif avec une résistance extrêmement basse ou un simple court-circuit suffit pour causer une explosion. Si cette dernière n’est pas forcément fatale, les éclats ainsi que la déflagration peuvent blesser gravement l’utilisateur.

De ce point, l’on pourrait considérer le vapotage comme étant dangereux. Cependant, la probabilité que ce genre d’événement se produise est infime si l’on utilise des matériels de qualité, bénéficiant d’une bonne sécurité électronique.

Cigarette électronique et maladies pulmonaires

L’EVALI ou « e-cigarette, or vaping, product use associated lung injury » est un nouveau terme apparu en 2019. Il s’agit d’une maladie pulmonaire associée à la vape qui aurait fait plus de 2000 victimes aux États-Unis. Une quarantaine d’individus auraient même succombé à cette maladie.

Selon les enquêtes menées par la CDC et la FDA, cette maladie a été uniquement observée chez les utilisateurs d’e-liquides à l’huile de cannabis. Plus précisément, il s’agirait de liquide contenant du TCH produit et vendu illégalement aux USA. Or, ces liquides renfermaient de l’acétate de vitamine E, un additif qui permet d’obtenir une consistance plus visqueuse au THC.

L’acétate de vitamine E n’est pas dangereuse lorsqu’elle est consommée par voie orale. Mais l’inhalation de cette huile est susceptible de boucher les alvéoles pulmonaires. Ce qui provoque des maladies graves de l’appareil respiratoire.

Il ne faut donc pas faire trop rapidement l’amalgame entre ces maladies pulmonaires et la cigarette électronique. Il n’y aujourd’hui pas suffisamment de recul pour arriver à une telle conclusion. Des recherches complémentaires/supplémentaires et plus approfondies s’avèrent nécessaires pour confirmer/informer ce type de théorie.

La cigarette électronique, une alternative moins dangereuse que le tabac

Selon différentes recherches en cours, la cigarette électronique reste une alternative moins dangereuse au tabac. L’absence de la combustion réduit considérablement le nombre de produits toxiques présents dans la cigarette électronique, par rapport à la cigarette traditionnelle.

Cependant, il est impossible de dire que ce produit n’est pas sans danger pour la santé. Une fois de plus, il n’y a pas assez de recul pour pouvoir déterminer avec exactitude les effets néfastes de la vape. Ce qui est sûr, c’est que cette pratique est une bonne alternative pour un sevrage tabagique efficace.

La conduite à tenir

Aujourd’hui, il est tout à fait possible de vapoter sans danger. D’ailleurs, beaucoup s’accordent à dire qu’il s’agit d’une alternative plus saine et efficace pour un sevrage au tabac. Certaines règles doivent être cependant observées pour éviter de mettre sa vie en danger si l’on souhaite se mettre à la cigarette électronique.

Cigarette électronique : quels sont les risques ?
Choisir des e-liquides conformes aux normes sanitaires.

Au niveau de l’appareil, il faut opter pour des produits répondants aux normes en vigueur. Il est aussi préférable de choisir un mod avec une sécurité électronique. Si vous êtes un débutant, optez pour les e-cigarettes pour novices. Et le plus important est de surveiller l’état de votre batterie, car des accumulateurs en mauvais état peuvent exploser, même lorsqu’ils sont retirés l’appareil.

En ce qui concerne les e-liquides, il faut choisir les produits approuvés par les autorités sanitaires. En Europe, la production est très surveillée. Il n’y a donc pas de danger dès lors que vous achetez des e-juices homologuées. Cependant, il faut éviter les e-liquides dont la provenance n’est pas claire ou lorsque les normes en vigueur ne sont pas respectées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *